🔴 Gilets Jaunes : Macron, un Roi sans étiquette, à Paris, Trocadéro, les policiers jettent leurs menottes

Pour Poutine, Macron et Castaner, c’est le « Goulag »
Acte 1, 17 novembre 2018, le président Macron avait demandé l’usage de la force contre les Gilets Jaunes
2017, le président Macron a été élu sur un mensonge, que les français ne paieront plus la taxe d’habitation, des journalistes véreux et des fonds américains, des analyses montrent que plusieurs sites de réseaux sociaux ont participé à cette mascarade

France : La tension monte alors que les policiers protestent à Paris

Les policiers ont organisé un rassemblement à Paris vendredi soir, pour protester contre le prétendu manque de soutien du gouvernement, et pour rester unis face aux critiques croissantes des tactiques policières. Des tensions sont apparues lorsque des contre-manifestants, dont certains du mouvement des Gilets Jaunes, ont affronté des policiers.

Des véhicules de police équipés de feux bleus et de sirènes ont rempli l’esplanade du Trocadéro, tandis que les policiers jetaient leurs menottes au sol en signe de protestation. Ils ont également chanté l’hymne national.

Des tensions sont apparues lorsque des contre-manifestants ont affronté la police. Dans un cas, un policier a été vu en train de pousser un manifestant en gilet jaune.

« Tant qu’ils maintiendront cette ligne sans se remettre en question, je ne les soutiendrai pas. Parce que j’ai vu trop d’horreur pendant un an et demi, j’ai vu des femmes, des civils désarmés sur lesquels nous avons utilisé des armes de guerre comme des grenades, elles étaient assommées, mutilées. C’est pourquoi je ne peux plus les voir et je ne les soutiendrai pas. Qu’ils s’excusent auprès de cette population », a déclaré un contre-manifestant.

Lundi, le ministre de l’intérieur Christophe Castaner a annoncé que les grenades d’encerclements seraient interdits et ne seraient plus enseignés dans la formation des policiers afin d’améliorer l’éthique dans les forces de police, suite à une vague de protestations contre le racisme et la brutalité policière dans le monde entier, déclenchée par la mort de George Floyd aux Etats-Unis.

Ruptly

Yandexfr

Castaner dit le « Kéké » est un mafieux, peur, non, au moindre gestes malencontreux, les dénoncer, c’est un devoir du citoyen, merci, Yandexfr.

Je sais, les policiers pleurent, méfiez-vous, ils sont capables de tout exaction, pourraient nous frapper à tout moment…

😏 Mef, attention!!!

Yandexfr/Yandex Français/Yandex France/Yandex Freenom
Cet article a été publié dans Amnesty, Conseil de sécurité, Dictature, Droits de l'Homme, Europe, France, International, ONU, Politique, Russie, UN. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.