Syrie : Assad se prépare aux combats aériens

Les MiG-29 syriens seront aux côtés des Sukhoï Su-35 et MiG-29 SMT russes

Par Press TV Français
La bulle de la DCA syrienne plus les MiG syriens briseront les F-16 US/OTAN

Le 13 mars – Ce vendredi une puissante explosion a visé un poste d’observation turc à Ras al-Aïn au nord de la Syrie, renforçant l’hypothèse de ceux des analystes qui voient à travers les agissements anti-Hachd de ce vendredi 13 mars des USA en Irak et les messages de soutien pro-US d’Ankara qui ont suivi ces agissements un seul et même projet : l’axe US/Ankara juge inévitable de passer à l’étape supérieure à savoir entrer en conflit direct sur base d’opérations de fausse bannière puisque le statu quo équivaut stratégiquement à une lourde défaite.

À défaut de victoire au sol, cette nouvelle étape de guerre US/OTAN devra être menée depuis le ciel contre la DCA syrienne et son possible prolongement en Irak d’où l’apparition des F-16 US dans le ciel irakien et les frappes qu’ils ont menées ce vendredi contre les Irakiens ou encore de nouveaux coups à F16 que la Turquie s’apprête à lancer contre la Syrie ; car la trêve syro-turque ne durera pas.

Les Syriens viennent donc de sortir leurs chasseurs MiG-29 dont un exemplaire s’était écrasé récemment dans un entraînement, la première perte d’un Fulcrum syrien depuis les années 80. En cas de tentatives de frappes US/Turquie contre la Syrie, ce chasseur serait capable parfaitement d’intercepter des bombardiers stratégiques US dont la menace est réelle. Surtout que Les MiG-29 syriens seront aux côtés des Sukhoï Su-35 et MiG-29 SMT russes dont deux ont réussi à repousser une attaque de F-16 turcs visant un avion d’attaque au sol syrien Sukhoï Su-22 au-dessus d’Idlib il n’y a pas si longtemps.

Ce sont également deux chasseurs russes qui ont décollé de la base aérienne de Hmeimim pour surveiller une formation de F-35I israéliens survolant l’ouest du Liban, là encore il n’y a pas si longtemps. Le message est clair. La bulle de défense aérienne au-dessus de la Syrie occidentale sera maintenue même en cas de décollage de bombardiers furtifs B-1B ou B-2 de la base aérienne US de Diego García ou des Açores. Les frappes folles des chasseurs F-16 US contre la Résistance irakienne viennent d’ajouter un autre facteur à ce schéma global. La chape antimissile syro-russe devra impérativement s’étendre à la Syrie orientale et aller même au-delà. L’axe Résistance-Russie y travaille déjà.

french.presstv.com

Yandexfr/Yandex Français/Yandex France/Yandex Freenom
Cet article a été publié dans Guerre, International, Irak, Israel, Occident, Orient, OTAN, Politique, Russie, Syrie, Turquie, USA. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.