Vladimir Chizhov de Russia Forces, provoquer l’Iran est un jeu dangereux, pourrait pousser l’Iran vers la bombe nucléaire

Idem en Russie, provoquer le KGB Poutine pourrait vous mener à votre perte
Les Etats-Unis se sont retirés de l’accord de Vienne du programme nucléaire iranien, l’Europe [France, Allemagne, Grande-Bretagne], par des sanctions, veut imposer sa loi à l’Iran est un moment critique, joue avec le feu!
Les messages du Guide de la Révolution de l’Iran, Khamenei, les analyses de Yandexfr [des commandants des Forces IRGC dans leurs pensées] laissent prédire que l’Iran a déjà la bombe atomique
Iran Forces – L’enrichissement de l’uranium a repris dans son site souterrain de Fordew et des « centrifugeuses » qui accélèrent le processus ont été rebranchées

La situation de la JCPOA est critique, mais les déviations iraniennes restent réversibles – Chizhov

BRUXELLES, 22 décembre, Interfax – Le représentant permanent de la Russie auprès de l’Union européenne, Vladimir Chizhov, a convenu avec la secrétaire générale du Service européen pour l’action extérieure SEAE, Helga Schmid, que la réunion de Vienne, le 6 décembre, de la Commission mixte sur le plan d’action global conjoint JCPOA concernant le programme nucléaire iranien se tenait à un « moment critique ».

« Bien sûr, la situation est critique. C’est l’avis non seulement du secrétaire général du SEAE, mais aussi de tous les participants de la JCPOA. Les Iraniens ont clairement indiqué que, à moins d’un mouvement positif d’ici le début de janvier, ils pourraient entamer la cinquième étape de la suspension du JCPOA », a déclaré M. Chizhov lors de l’interview avec Interfax.

« Cependant, il faut admettre que tout ce que les Iraniens ont fait jusqu’à présent est réversible. Il faut leur donner du crédit : ils réfléchissent à chaque étape et ne font rien qui ne puisse être inversé », a déclaré M. Chizhov.

Selon lui, les institutions de l’UE croient toujours que le JCPOA peut être sauvé.

« Bien que, bien sûr, cette foi, disons le comme cela, ne se renforce pas de jour en jour. Après la réunion de la Commission mixte du JCPOA le 6 décembre, les consultations se poursuivent entre tous les acteurs : le SEAE dirigé par Helga Schmid, la troïka européenne [Grande-Bretagne, Allemagne et France], la Russie, la Chine et, bien sûr, l’Iran. Les Etats-Unis ne sont plus impliqués dans ces discussions, s’étant retirés de l’accord. Et non seulement cela, mais ils essaient aussi d’empêcher les autres participants d’appliquer l’accord », a déclaré M. Chizhov.

Les Iraniens ont raison de dire que l’effet de la JCPOA est faible, a-t-il dit. Et le mécanisme spécial de paiement avec l’Iran, l’INSTEX [Instrument de soutien aux échanges commerciaux], qui n’est qu’un aspect de la question, n’est guère utile, l’autre étant un effet insignifiant de l’allégement des sanctions, a déclaré le diplomate.

« Même si demain l’INSTEX atteint soudainement sa pleine capacité, l’Iran n’a toujours pas autant de liquidités étrangères pour effectuer des transactions par le biais de ce mécanisme. Néanmoins, il y a certaines possibilités, bien sûr. De plus, l’Iran a créé le mécanisme dit équivalent STFI [Special Trade and Finance Institute], la réponse iranienne à l’INSTEX. Ces deux mécanismes sont déjà en interaction », a déclaré M. Chizhov.

interfax.com

Adaptation Yandexfr

Face à ce qu’il considère comme une agression, l’Iran a enclenché au printemps dernier un retrait graduel d’une partie des engagements pris dans le cadre du JCPOA. L’enrichissement de l’uranium a repris dans son site souterrain de Fordew et des « centrifugeuses » qui accélèrent le processus ont été rebranchées. challenges.fr

Yandexfr/Yandex Français/Yandex France/Yandex Freenom
Cet article a été publié dans Allemagne, Amérique, Bruxelles, CGRI, Commerce, Conseil de sécurité, Défense Armée, Dictature, Establishment, Europe, Finance, France, Géopolitique, GB, Guerre hybride, International, Iran, Justice, Occident, ONU, Orient, Politique, Religion, Russie, Sanctions, Scandale, UE, UK, USA. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Vladimir Chizhov de Russia Forces, provoquer l’Iran est un jeu dangereux, pourrait pousser l’Iran vers la bombe nucléaire

  1. Ping : Macron, le président des riches de chez Rothschild renonce à sa retraite de président, c’est pour dire aux pauvres que votre retraite, vous pouvez aller chercher « Chez plumeaux , que vous aussi, vous en aurez point, que vous pouvez crever! | «Ya

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.