🔴 Commissaire européen : Après Sylvie Goulard, le président Macron propose Thierry Breton qui est visé par une plainte d’Anticor

Thierry Breton est pour l’immigration, déjà dans les starting-block, accueillir 20 à 25 millions d’immigrés en France d’ici à 2050! C’est une véritable caricature! MLP
By Rym Momtaz and Maïa de La Baume
PARIS РEmmanuel Macron a un probl̬me de RH

L’énigme du commissaire Macron.
Un guide des noms dans le cadre après le rejet du premier candidat du président français.

Cela fait [plus de] deux semaines que la candidate du président français au poste de commissaire européen, Sylvie Goulard, a été rejetée par le Parlement européen et il n’a toujours pas désigné de remplaçant.

La ligne officielle de l’Elysée est qu’avant de nommer un nouveau candidat, Macron veut avoir l’assurance que la prochaine Commission européenne dirigée par Ursula von der Leyen ait le soutien d’une majorité stable au Parlement européen. Les responsables français s’attendent à une annonce vers la fin de la semaine.

Malgré toutes ses grandes ambitions de refondre l’Union européenne, plus Macron attend pour annoncer son nouveau candidat, plus son manque de talent pour mener à bien cette vision devient évident.

Ayant conquis le pouvoir sans parti établi, il a eu du mal à trouver des personnes possédant les compétences et l’expérience politique requises – que ce soit pour se présenter aux élections du Parlement européen en mai ou pour occuper d’autres postes importants dans la prochaine Commission.

« Jusqu’à présent, toutes les négociations sur les nominations au Cabinet se font sans les Français », a déclaré un haut fonctionnaire français ayant une connaissance approfondie de l’UE – bien que l’un d’eux soit sur le point de rejoindre le Cabinet de von der Leyen. « Les candidats français se sentent complètement ignorés ou exclus. Il y a beaucoup de mécontentement. »

L’Elysée garde le secret sur les candidats possibles au poste de commissaire, avec seulement une poignée de personnes impliquées dans les délibérations, dont von der Leyen. Mais deux principes directeurs guident les recherches cette fois-ci, selon trois responsables français :

– Le portefeuille : Macron est déterminé à préserver l’immense portefeuille qu’il a négocié pour le commissaire français, couvrant le marché intérieur, la défense et les questions numériques. Le candidat doit donc avoir l’expérience et la crédibilité nécessaires pour assumer ce rôle.

– Le soutien du Parlement : Macron ne veut pas risquer un second refus. Il veut être sûr que son candidat obtiendra confirmation au Parlement européen.

Bien que von der Leyen ait souligné l’importance d’une Commission équilibrée entre les sexes, la nomination d’une femme ne sera pas une priorité cette fois, ont déclaré les responsables.

Les représentants de l’entourage de M. Macron ont dit qu’il n’avait pas pris de décision finale, et les discussions se poursuivent. On croit qu’il envisage jusqu’à cinq candidats potentiels. Voici les noms les plus importants discutés ou mis en circulation par des fonctionnaires français et européens:

Le favori de Bruxelles : Michel Barnier
La femme dans les coulisses : Laurence Boone
Les refuseniks [Refusés] : Bruno Le Maire, Florence Parly
Le plan à deux trop tôt : Amélie de Montchalin, Clément Beaune
Les aspirants : Guillaume Klossa, Sébastien Soriano

[Depuis quelques jours, le choix de l’Elysée, Thierry Breton, le préféré de Macron pour remplacer Goulard, exprime la colère sur les réseaux sociaux, Yandexfr.]

Le cheval noir : Thierry Breton

Breton possède à la fois une expérience politique de haut niveau – ayant été ministre de l’économie, des finances et de l’industrie de 2005 à 2007 – et une longue carrière dans le secteur privé, à la tête de l’un des rares champions français du numérique, Atos.

Un fonctionnaire de la Commission européenne a mentionné Breton cette semaine comme candidat potentiel et l’hebdomadaire français Le Canard Enchaîné a rapporté mardi qu’il était le préféré de Macron pour remplacer Goulard.

Breton entretient de bonnes relations avec Macron depuis un certain temps. Il s’est prononcé en faveur de la candidature de M. Macron à l’élection présidentielle de 2017 et a fait partie de la délégation officielle qui a accompagné le président lors de sa visite officielle à Washington en avril 2018.

Cependant, il est largement considéré comme un homme politique de droite de la vieille école, qui est entré en politique pour la première fois par l’intermédiaire du parti RPR de feu le président Jacques Chirac et de son successeur, l’UMP – les précurseurs du principal parti conservateur français actuel, Les Républicains. Sa longue carrière d’homme d’affaires fera également l’objet d’un examen attentif lors de tout processus de confirmation au Parlement européen.

By Rym Momtaz and Maïa de La Baume

Laura Kayali a contribué au reportage.

Article complet ici ⏭ politico.eu

RH Ressources Humaines

Anticor

Adaptation Yandexfr

Yandexfr/Yandex Français/Yandex France/Yandex Freenom
Cet article a été publié dans Europe, France, International, Politique, Scandale, UE. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour 🔴 Commissaire européen : Après Sylvie Goulard, le président Macron propose Thierry Breton qui est visé par une plainte d’Anticor

  1. Ping : Parlement Européen : Macron propose Thierry Breton qui est visé par une plainte d'Anticor – TIBSTY NEWS

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.