😡Direct, Gilets Jaunes, Acte 26 : 240 enquêtes IGPN ouvertes pour des violences policières, pas une seule qui ait débouché

Tabassage gratuite des gilets jaunes, la justice de Macron ferme les yeux! C’est un scandale!

240 enquêtes ont été ouvertes à la suite de violences policières présumées dans le cadre du mouvement des gilets jaunes. 60 sont closes et transmises à la justice en attente de traitement. Des plaignants dénoncent une obstruction.

Une justice volontairement lente? C’est ce que dénoncent de nombreuses voix alors qu’aucune enquête IGPN pour des violences policières présumées dans le cadre du mouvement des gilets jaunes n’a pour l’heure abouti. Depuis le début de la contestation, 240 enquêtes judiciaires ont été ouvertes et confiées à l’Inspection générale de la police nationale (IGPN). 161 émanent du parquet de Paris pour des faits qui se seraient produits lors de manifestations dans la capitale. ⏭ bfmtv.com

francais.rt.com

fr.sputniknews.com

10h00 A Lyon, épicentre annoncé de la mobilisation de cet acte 26, les forces de l’ordre se mettent en place, autour de la place Bellecour, d’où doit partir la manifestation nationale. C’est ici que l’affluence devrait être la plus forte.

11h15 En début de matinée, des Gilets jaunes ont commencé à se positionner aux abords de ronds-points, pour certains devant leur cabane.

Dans les Alpes-Maritimes, c’est sur le rond-point d’Isidore à Nice, que quelques dizaines de motards revêtant le gilet fluo se sont par exemple donné rendez-vous.

Dans la région toulousaine, quelques Gilets jaunes ont investi le rond-point de Sesquières, ne tardant pas à donner de la voix, sur un fond de guitare.

11h40 A Tarbes dans les Hautes-Pyrénées, plusieurs dizaines de Gilets jaunes ont entamé dès le matin leur parcours dans le centre-ville, comme en témoigne une vidéo diffusée en direct sur Facebook.

12h00 A Paris, des Gilets jaunes ont commencé à arriver devant l’université de Jussieu, située dans le Ve arrondissement de la capitale, point de départ d’un des cortèges parisiens pour l’acte 26.

En revanche, aucun Gilet jaune n’a pour l’heure été aperçu sur la place de l’Etoile, qui fait partie du périmètre d’interdiction des rassemblements établi par la préfecture de police.

13h15 A Nantes, l’un des deux épicentres annoncés de la mobilisation de ce jour avec Lyon, des centaines de Gilets jaunes sont déjà rassemblés, en présence de Maxime Nicolle, l’une des figures du mouvement.

13h20 A la mi-journée la place Bellecour se remplit peu à peu dans le centre-ville de Lyon, comme en témoignent plusieurs photos et vidéos diffusées sur les réseaux sociaux.

Présent sur place, un journaliste RT France rappelle qu’un dispositif de sécurité important s’étend sur différents quartiers, avec notamment quatre zones interdites aux manifestants.

14h05 Le cortège s’élance à Nantes avec des slogans «Tout le monde déteste Castaner», «Tout le monde déteste la police».

14h10 Venu manifester ce samedi à Lyon, Jérôme Rodrigues assure que la mobilisation ne s’essouffle pas.

14h20 Plusieurs centaines de manifestants se sont rassemblées dans le centre-ville de Toulouse.

14h25 Des centaines de Gilets jaunes sont mobilisées à Lille.

14h35 La manifestation se déroule pour l’instant en chanson à Lyon…

14h40 «Montpellier, soulève-toi!» chantent les Gilets jaunes à Montpellier pour commencer l’acte 26.

14h45 Premières utilisations de gaz lacrymogènes à Nantes. Mais faibles tensions pour le moment.

Un canon à eau est déployé pour bloquer l’accès des manifestants au centre-ville.

14h50 Le cortège s’est élancé de la place Bellecour, à Lyon.

14h50 À Nantes, plusieurs personnes vêtues de noir, la tenue des black blocs, se sont infiltrées parmi les manifestants et lancent des projectiles, selon des vidéos apparues sur les réseaux sociaux.

15h00 Le cortège passe devant le château des Ducs de Bretagne.

15h00 2.200 personnes défilent à Nantes, 12 ont été interpellées, selon la police. « Selon radio Castaner »???

15h10 Tensions à Nantes. Plusieurs blessés par des tirs de LBD et Un journaliste de cnews est blessé

«Un journaliste de la chaine CNews reçoit un tir de LBD dans le ventre», a tweeté Stéphanie Roy, reporter de terrain, commentant une vidéo dans laquelle on aperçoit une personne à terre, se tenant le ventre, entourée de plusieurs street medics.

Selon le journaliste Rémy Buisine qui évoque la scène pendant sa diffusion en direct sur Facebook, c’est un journaliste reporter d’images (JRI), caméraman de Cnews, qui aurait été touché au niveau du bas ventre. Rémy Buisine a précisé que la personne se portait bien.

15h40 Comme en témoigne une vidéo publiée par le quotidien Presse-Océan, les forces de l’ordre ont fait usage de gaz lacrymogènes dans le centre-ville nantais.

De fait, des échauffourées sont en cours à Nantes.

Le préfet de Loire-Atlantique Claude d’Harcourt avait dit dans la semaine redouter «le rassemblement de 500 membres de l’ultragauche» lors de la manifestation et avait indiqué la présence «d’un niveau de forces de l’ordre inédit», sans en préciser les effectifs.

16h00 Des manifestants temporairement bloqués par les forces de l’ordre à Bordeaux. Au total, ils sont moins d’un millier dans la ville ce samedi, selon France Bleu.

16h00 C’est sous la pluie qu’avance le cortège parisien.

16h10 «Pavés et bouteilles contre gaz lacrymogènes» : les premières scènes d’affrontements ont eu lieu entre des manifestants et les forces de l’ordre à Lyon.

16h30 A Montpellier (Hérault), les Gilets jaunes défilent sous le soleil et dans la bonne humeur. Une fanfare fait partie du cortège.

«Montpel, Montpel, soulève toi !» entend-on les manifestants scander dans une autre vidéo.

16h35 Dans la ville de Toulouse, un des bastions historiques de la mobilisation des Gilets jaunes, le défilé se déroule dans une ambiance bon enfant.

16h40 Comme le rapporte le quotidien régional La Provence, la police a fait usage du gaz lacrymogène à Marseille, «[bloquant] les manifestants […] aux Terrasses du Port, ne leur laissant pas non plus accès au Quai du Lazaret».

Comme en témoignent des photos et vidéos diffusées plus tôt sur les réseaux sociaux, la manifestation phocéenne semble avoir débuté dans le calme.

16h50 Plusieurs bâtiments ont été pris pour cibles par des manifestants cagoulés à Nantes, dont des établissements bancaires ou encore des agences de recrutement.

17h00 Les Gilets jaunes se rassemblent sur la place de la République, à la fin de leur marche.

17h20 Les Gilets jaunes ont été rejoints place de la République par la Cannaparade, la manifestation pour la légalisation du cannabis.

17h20 Simultanément aux différents rassemblements urbains, ce 11 mai a vu fleurir des actions locales de part et d’autre de l’Hexagone, notamment aux abords de ronds-points, lieux historiques de la mobilisation des Gilets jaunes.

«Près de 30 Gilets jaunes sont rassemblés au rond-point de Bretteville-sur-Odon, à côté de Caen, depuis ce samedi matin», rapporte par exemple l’antenne du Calvados de Ouest-France.

«Une cinquantaine de Gilets jaunes au rond point de grossereix à Limoges» témoigne pour sa part un internaute qui décrit une ambiance bon enfant entre manifestants et automobilistes.

Dans le Loiret, Karin Fischer, candidate insoumise aux européennes, a publié plusieurs photos d’une mobilisation sur un rond-point entre les communes de la Baule et de Meung-sur-Loire. «On reprend le rond-point ! Ras-le-bol des demi-mesures et des violences politiques !» a-t-elle notamment tweeté.

Autre exemple, cette fois dans le Loir-et-Cher : un cortège de motards a défilé devant un rond-point investi par les Gilets jaunes «de la patte d’oie à Blois».

Dans l’Isère, la commune d’Estrablin a également été le théâtre d’une mobilisation locale, rassemblant «les Gilets jaunes de la zone du Rocher».

17h30 «Toute cette machination n’a pas d’intérêt, la seule chose intéressante est qu’on est encore là»

17h40 Interrogé à Lyon par un journaliste de LCI, la figure des Gilets jaunes Jérôme Rodrigues a répondu à sa question portant sur si la mobilisation n’était pas en train de s’essouffler. Article ⏭ fr.sputniknews.com

18h15 Des gaz lacrymogènes et des canons à eau ont été déployés afin de faire partir les derniers manifestants Gilets jaunes à Nantes comme on peut le voir sur ces images.

18h15 Quatre interpellations, dix représentants des forces de l’ordre blessés, d’après la préfecture
Comme le précise la préfecture, citée par Reuters, des échauffourées ont émaillé la journée de mobilisation à Lyon, opposant forces de l’ordre, manifestants et black blocs.

Pour disperser les manifestants jetant des bouteilles et des pierres, la police a fait usage de gaz lacrymogènes, est-il précisé.

Toujours d’après la préfecture, quatre interpellations ont eu lieu et 10 membres des forces de l’ordre ont été blessés.

18h35 En milieu d’après-midi, au milieu des gaz lacymogènes à Nantes, un homme portant une longue robe blanche, une couronne de lauriers et un gilet jaune, avec à chaque main un coeur, s’est approché des forces de l’ordre pour leur demander de rejoindre le peuple.

20h00 Le Nombre jaune, page Facebook proche des Gilets jaunes, a recensé au moins 37 529 manifestants lors de cet acte 26.

Yoo! man, merci à toi, D1ST1, Yeeh!

Merci, I love you, 💞Yandex

Publicités
Cet article a été publié dans Europe, France, International, Manifestations, ONU, Police, Politique. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour 😡Direct, Gilets Jaunes, Acte 26 : 240 enquêtes IGPN ouvertes pour des violences policières, pas une seule qui ait débouché

  1. Ping : 🇸🇾🇷🇺Les forces spéciales russes combattent aux côtés de l’armée syrienne à Hama, Syrie | Yandexfr – DE LA GRANDE VADROUILLE A LA LONGUE MARGE

  2. Ping : 📹Syrie : Les forces de Assad poursuivent leur offensive à Hama | Yandexfr – DE LA GRANDE VADROUILLE A LA LONGUE MARGE

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.