Acte 25, des Gilets Jaunes à La Roche-sur-Yon : La ville de Napoléon 1er où on aimerait bien y vivre, mais ce samedi, c’était la guerre comme à Paris

Il veut quoi le président Macron? Que nos villes et nos villages brûlent, Notre Dame a brûlé, Paris brûle!😡
Hier, La Roche-sur-Yon, dans un tweet, Yandex a adressé un message à la Reine d’Angleterre Élisabeth II, au président des Etats-Unis Donald Trump, au président de la Fédération de Russie Vladimir Poutine, au président de la République du Venezuela Nicolás Maduro et au président de la République arabe syrienne Bachar el-Assad, que La Roche-sur-Yon en Vendée, France, brûlait aussi!

500 à 700 manifestants ont marché tout l’après-midi samedi dans le centre puis la périphérie de La Roche-sur-Yon. Les gendarmes les ont repoussés durement à l’entrée de la zone commerciale des Flâneries. La circulation a été bloquée deux heures sur le plus gros rond-point de Vendée.

Entre 500 et 700 gilets jaunes ont répondu à l’appel régional à manifester à la Roche-sur-Yon, ce samedi 4 mai, pour la 25e semaine consécutive de mobilisation. Des échauffourées ont éclaté avec les forces de l’ordre, présente en nombre dans la ville, avec huit personnes en garde à vue et des tirs de nombreux tirs de gaz lacrymogènes. Les éclats de grenades ont fait au moins cinq blessés parmi les manifestants, dont certains ont été évacués par les pompiers.

Le principal rond-point de Vendée bloqué plus d’une heure

Les manifestants se sont d’abord donné rendez-vous devant la gare routière avant de faire le tour de la ville. En fin d’après-midi, ils ont quitté le centre-ville pour se diriger vers le rond-point des flâneries, pour s’introduire dans la zone commerciale. Les gendarmes les ont violemment repoussés. « On se croirait à Paris », lance un manifestant après une dizaine de détonations de grenades lacrymogènes très rapprochées.

Les manifestants se sont repliés sur le rond-point Bernard Palissy, le plus gros noeud routier du département avec 28.000 véhicules par jour. Ils ont renversé les barrières et plots du rond-point, actuellement en travaux, pour bloquer la circulation. Un feu a été allumé sur la sortie qui mène au centre-ville de La Roche-sur-Yon. Les gendarmes ont chargé pour dégager l’espace pour les pompiers afin d’éteindre l’incendie. francebleu.fr

Une manifestante évacuée par les pompiers

La manifestation, démarrée dans le calme, s’est tendue vers 15 heures, obligeant les gendarmes mobiles à faire usage de lacrymogènes. Une dizaine de grenades ont été tirées, a constaté un correspondant de l’AFP, et une manifestante a été blessée au nez, ont rapporté des street medics. Elle a été évacuée par les pompiers.

Les heurts entre manifestants et forces de l’ordre se sont poursuivis lorsque des manifestants ont bloqué le rond-point Bernard Palissy, le plus important de Vendée en terme de trafic. Et allumé un feu rapidement éteint par les pompiers.

Plaies à la tête et nez cassé

Les manifestants ont aussi tenté pénétrer sur la zone commerciale des Flâneries qui compte une cinquantaine de boutiques, avant d’être repoussés violemment à coups de gaz lacrymogènes, a constaté le correspondant de l’AFP.

Selon une source policière, au total cinq manifestants ont été blessés. Ils souffrent de plaies à la tête, d’un nez cassé et une dame, qui a reçu un élément de grenade dans le dos, a été brûlée, selon plusieurs sources. europe1.fr

Communiqué de presse, Préfet de la Vendée vendee.gouv.fr

Cet article a été publié dans Non classé. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.