Russie : Arrivée des agents des services de renseignement français et belges à Idleb pour préparer une provocation aux agents toxiques

Les terroristes de Hayat Tahrir al-Sham préparaient une autre attaque chimique avec l’aide des Casques blancs – Vasily Nebenzya, ONU, Russie

Moscou, SANA – Le ministère russe de la Défense a indiqué que des agents des services de renseignement français et belges étaient arrivés à Idleb pour préparer une provocation aux agents toxiques en collaboration avec le groupement des « Casques blancs ».

A.Chatta

sana.sy

La Russie accuse les terroristes de préparer une nouvelle provocation aux armes chimiques

Le Représentant permanent de la Russie auprès de l’Organisation des Nations Unies, Vasily Nebenzya, a déclaré que les combattants de Hayat Tahrir al-Sham [Front Al-Nosra, HTS] auraient planifié une autre attaque chimique sur le sol syrien avec l’aide de la Protection civile syrienne [SCD], populairement connue sous le nom des Casques blancs.

Cet article a été publié dans Belgique, Casques blancs, Chimique, Conseil de sécurité, Europe, France, Guerre, International, OIAC, ONU, Orient, Politique, Résistance, Russie, Syrie, Terrorisme, UE, UN, UNSC. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Russie : Arrivée des agents des services de renseignement français et belges à Idleb pour préparer une provocation aux agents toxiques

  1. Ping : Russie-Angola : Le président Poutine rencontre le président Lourenço | Yandexfr – DE LA GRANDE VADROUILLE A LA LONGUE MARGE

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.