Le New York Times dévoile que la Gestapo du président Macron tire sur les français

Pendant que le président Poutine combat les terroristes jusque dans les chiottes, M. Castaner rapatrie 130 terroristes français du *Front Al-Nosra pour lutter contre les Gilets Jaunes
Nous savons que l’Etat français est impitoyable, pour arriver à ses fins, est capable de tout, le président Mitterrand avec la DGSE a fait sauter le “Rainbow Warrior” en Nouvelle-Zélande.

By Elian Peltier
L’usage de la force contre les Gilets Jaunes français provoque la colère

PARIS – Jean-Marc Michaud s’est joint à une manifestation « Yellow Vest » [Gilets Jaunes] à Bordeaux, dans le sud-ouest de la France. Sa femme travaillait à proximité et ils ne s’étaient pas vus depuis un mois, alors la marche était l’occasion parfaite de se réunir.

Au lieu de cela, sa vie a pris un sérieux tournant pour le pire lors de la manifestation au début de Décembre, quand un projectile en caoutchouc tiré par la police a détruit son oeil droit. M. Michaud, 41 ans, qui vit sur la côte ouest de la France, se joint maintenant à des manifestations pour protester contre la détresse économique et la violence policière.

« Le gouvernement prétend que nous sommes des pillards et des manifestants violents, mais beaucoup d’entre nous ne sont que des civils pacifiques », a déclaré M. Michaud, un horticulteur qui porte maintenant un cache-œil et dit que ses bras étaient levés lorsqu’il a été abattu. « Le gouvernement ne nous écoute pas, et maintenant il essaie de nous faire taire par la répression dans les rues. »

La colère contre l’usage de la force par les policiers a contribué à alimenter le mouvement national des gilets jaunes qui a commencé par des protestations contre l’augmentation de la taxe sur le carburant et qui s’est transformé en une révolte plus large contre le gouvernement du président Emmanuel Macron.

Il y a eu une indignation particulière face aux blessures graves causées par les balles de caoutchouc, de la taille de balles de golf, que la police tire sur les manifestants avec des armes spécialement spécialement conçues – des blessures qui ont fait des plaies qui font la une des journaux depuis des semaines. Parmi les pays d’Europe occidentale, seuls la France et l’Irlande du Nord [En Europe, seule la France utilise ses projectiles LBD, Yandex a confirmé] utilisent de tels outils, selon les experts.

[Elle est utilisée par les forces de l’ordre françaises depuis 2011. La France est le seul pays européen à l’utiliser pour le maintien de l’ordre. Elle peut causer de graves mutilations voire tuer.]

La dernière controverse a éclaté samedi, lorsque Jérôme Rodrigues, une figure bien connue du mouvement, a été blessé à l’œil alors qu’il diffusait une vidéo en direct sur Facebook d’une manifestation à Paris. Avant d’être touché, il a averti que des agitateurs de gauche fomentaient la violence et a conseillé aux manifestants de se disperser.

M. Rodrigues et son avocat ont dit qu’il avait été touché à la fois par une balle en caoutchouc et par une « grenade dispersante », qui explose et pulvérise de petites pastilles de caoutchouc.

Il sera handicapé à vie », a déclaré l’avocat Philippe de Veulle à BFMTV. « C’est une tragédie pour lui et sa famille. »

Depuis le début des affrontements violents en novembre, 11 personnes ont trouvé la mort et 1 900 manifestants et 1 200 agents de la force publique ont été blessés, selon le ministère de l’Intérieur. Selon des sources indépendantes du journal Libération et du journaliste David Dufresne, 109 manifestants ont été grièvement blessés, dont 18 sont devenus aveugles d’un œil et quatre ont perdu une main.

Ici, un constat journalier des incidents, avec Médiapart, David Dufresnes, et plusieurs autres sites…

« Nous n’avions pas peur de la police, mais les choses ont changé « , a déclaré Fiorina Lignier, une étudiante en philosophie de 20 ans qui a perdu un œil lors d’une manifestation des gilets jaunes à Paris le 8 décembre. « Ils sont plus offensants, plus répressifs, aveugles dans leurs actions. »

Une balle en caoutchouc « déchire la peau et peut fracturer les os, comme si quelqu’un avait été violemment frappé avec une matraque », explique Chloé Bertolus, chirurgienne du visage à la Pitié-Salpêtrière à Paris, qui a déclaré avoir opéré avec son équipe au moins seize manifestants blessés.

Christian Mouhanna, sociologue au Centre national de la recherche scientifique, a déclaré que le recours à la force avait de profondes implications pour les opinions de la police, dont les tactiques les plus dures étaient appliquées dans les communautés minoritaires et aux personnes en marge de la politique.

« A travers les manifestations des gilets jaunes, de nombreux Français de la classe ouvrière ou moyenne, généralement calmes et majoritairement blancs, ont découvert qu’en France, la violence policière peut aussi les cibler », a-t-il dit. « La police est devenue le symbole du refus du gouvernement de négocier. »

La police a dû relever des défis extraordinaires pour contenir les gilets jaunes. Souvent, les manifestations ne sont pas annoncées à l’avance et elles attirent des gens qui pillent, incendient et attaquent les agents de sécurité tout en restant près des manifestants pacifiques, ce qui les rend difficiles à repérer.

Mais les opposants politiques et les groupes de défense des droits de M. Macron ont dénoncé la réaction de la police, en particulier les canons à projectiles en caoutchouc, comme étant disproportionnée. Le gouvernement n’a pas tenu compte de l’appel lancé par un médiateur du pays pour qu’il cesse de les utiliser.

Le président a fait l’éloge de la police à plusieurs reprises et, dans son discours du Nouvel An, il a condamné les manifestants comme une « foule haineuse », sans parler des personnes blessées.

Le ministre de l’Intérieur Christophe Castaner a d’abord contesté l’idée que la police avait eu recours à la violence, et il a ensuite soutenu que sans flashball, les forces de sécurité devraient utiliser des armes meurtrières.

« Soyons clairs, nous n’avons jamais vu un tel niveau de violence », a déclaré Stanislas Gaudon, représentant du syndicat Alliance Police Nationale. « Certains manifestants ont voulu faire du mal aux forces de police d’une manière très inquiétante. »

Ces forces, déjà mises à rude épreuve par les menaces terroristes, sont confrontées à l’épuisement, a-t-il ajouté. Sur les 60 compagnies de police anti-émeute du pays, 50 sont mobilisées chaque week-end depuis plus de deux mois.

Samedi, des caméras corporelles ont été introduites pour les policiers portant des lance-balles en caoutchouc, mais la blessure de M. Rodrigues a renforcé l’idée que le gouvernement avait essayé de calmer la colère par la violence.

« La France saute de plus en plus vers la répression, et les forces de police sont aussi victimes de cette attitude », a déclaré William Bourdon, un avocat représentant plusieurs manifestants des gilets jaunes.

L’organisme de surveillance interne chargé d’enquêter sur le recours à la force par la police a ouvert 101 enquêtes, dont au moins 31 pour des blessures « graves ou majeures ».

Pourtant, M. Gaudon, du syndicat de police, a contesté les informations faisant état de violences policières, faisant valoir que s’il y en avait effectivement « elles ne se comptent pas par milliers ».

Pour les manifestants blessés, de tels arguments ressemblent à des insultes.

« C’est censé être une question de protection, mais c’est une question de répression », a déclaré David Deléarde, un tailleur de pierre qui a perdu son emploi et souffre du syndrome de stress post-traumatique après qu’une balle en caoutchouc lui ait fracturé la mâchoire lors d’une manifestation des jaunes début décembre à Paris. « La police tire et lance des grenades pour museler le peuple. »

Les tactiques policières, qui sont plus sévères que celles de nombreux pays occidentaux, déconcertent les experts en application de la loi.

« Quel que soit le niveau de violence devant vous, vous n’avez pas à vous lancer dans ce mode de chasse agressif que les Français utilisent », a déclaré Stuart Maslen, professeur honoraire de droit à l’Université de Pretoria en Afrique du Sud et auteur principal d’un prochain rapport des Nations Unies sur l’utilisation des armes non létales.

D’autres pays ont appris à contrôler les manifestations en gagnant la coopération des manifestants, mais pas la France, a déclaré Otto Adang, spécialiste des sciences cognitives à l’Université de Groningen aux Pays-Bas et doyen de l’académie de police du pays.

« Avec les gilets jaunes, l’idée que la police puisse contrôler ces foules en se contentant de d’amener plus de monde et de réprimer a atteint ses limites « , a-t-il dit.

M. Michaud, le manifestant qui a perdu un œil à Bordeaux, a dit qu’il était incapable de travailler, souffrait de migraines, de troubles de la parole et du sommeil et de nausées causées par les analgésiques. Et il est en colère.

« Ils mettent l’huile sur le feu avec cette attitude « , a-t-il dit au sujet du gouvernement. « Nous avons demandé à vivre plus décemment et nous sommes traités comme des criminels. »

« Bientôt, ils diront que nous sommes encore plus radicalisés « , a-t-il ajouté. « Mais à qui la faute ? »..

nytimes.com

Mitterrand Affaire du Rainbow Warrior

Adaptation Yandexfr

By Elian Peltier

Elian Peltier est journaliste au bureau parisien du New York Times, couvrant la France. Il a commencé au Times en couvrant les attentats de Paris de novembre 2015.
Twitter @ElianPeltier

Pour Yandex, M. David Dufresne est un messager de l’espoir, un « Warrior », Merci.
David Dufresne est un écrivain et réalisateur français.
Sur Twitter @davduf

Ce RAP est trop fort, Yooh Man, D1ST1, Yandexfr.

*Front Al-Nosra a été a financé et armé par la France de Hollande, Le Drian, Fabius, dans un premier temps pour tuer le président Assad. La France a également financé à coup de millions d’euros, la FSA Armée syrienne libre, classée « terroriste » par la Syrie, Iran, Hezbollah, Russie, a été accueillie à Paris comme force d’opposition au président Assad.

Macron en Syrie, pourquoi? Leur idée macabre de renverser Assad ou de l’éliminer, est leur mission principale sans aucun doute, Yandexfr.

La France soutient les Kurdes YPG FDS SDF dans le Nord-Est de la Syrie, la France de Hollande voulait un Etat kurde en Syrie, mauvais choix, le président Erdogan envahi la Syrie, avec ses chars, bombardait les kurdes. Pour la Turquie, ce sont des terroristes, pour le président Poutine, une seule mission, « L’intégralité territoriale de la Syrie, rendre au peuple syrien, la souveraineté de la Syrie »

Nous savons que le président Assad est protégé par les forces russes.

Maintenant, engager ces terroristes contre les Gilets Jaunes, tout est possible!

M. Castaner rapatrie 130 terroristes français [Pourquoi les rapatrier? Pourquoi, maintenant? Et qui finance?] du Front Al-Nosra, d’Irak! ou d’ailleurs! pour lutter contre les Gilets Jaunes, nous savons que le ministre Castaner dit le « Kéké » faisait partie de la mafia, nous savons que la justice française fait partie du pouvoir, cette histoire ressemblerait à « PizzaGate », dévoilé par le maire de New York Rudy Giuliani.

Rejetez tout. Rejetez chaque mot. Ne croyez rien de ce qu’ils disent. Ces derniers mots sur Twitter, « Priez pour moi », M. Rudy Giuliani, savait que son article ferait fureur et que Twitter supprimerait son profil après avoir divulguer son article, c’était un « Baroud d’honneur ».

Trop fort, M. Rudy Giuliani, Yandexfr.

Yandexfr/Yandex Français/Yandex France/Yandex Freenom
Publicités
Cet article a été publié dans Amérique, Europe, France, Géopolitique, International, Manifestations, Occident, Politique, Scandale, UE. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

15 commentaires pour Le New York Times dévoile que la Gestapo du président Macron tire sur les français

  1. Ping : Le New York Times dévoile que la Gestapo du président Macron tire sur les français | Raimanet

  2. eric dit :

    il y a rien dans le NY Times ou avez vue ca ?

    Aimé par 1 personne

  3. Alouette Louette dit :

    présidu de fausse couche MACRHONTE DEMISSION !

    J'aime

  4. Fabrice Bailly dit :

    J'aime

  5. gj dit :

    oui ce sont les Cow-boy de la PJ ceux la devrais plutôt faire correctement leurs boulot avec de vrais criminel mais ont trop les chocotte pour le faire .et ces ces même gens la qui sont les vrais casseur dans les manif

    J'aime

  6. syl dit :

    castaner demission

    J'aime

  7. Michel Denis dit :

    plus facile de faire les J I JOE SUR DES PERSONNES VULNERABLE que d’arrêté des terroristes ( Bataclan Nice et j’en passe ) se gouvernement est pire que Hitler 😦 la honte de la 5 éme réplublique

    J'aime

  8. Ping : Bonsoir Reine Mère Élisabeth II, présidents Trump, Poutine, Macron tire aux flashball sur les seins des femmes | Yandexfr – DE LA GRANDE VADROUILLE A LA LONGUE MARGE

  9. Ping : Russie-Angola : Le président Poutine rencontre le président Lourenço | Yandexfr – DE LA GRANDE VADROUILLE A LA LONGUE MARGE

  10. Ping : Homepage

  11. k.e guillon dit :

    20/04/2019 – https://wp.me/p4Im0Q-2QL – Hebdo récap des tours Jumelles de sa dame de Paris, rehausseuses de popularité. Que sera-ce que l’Elysée !

    J'aime

  12. Ping : Syrie : Les avions russes envahissent Idlib et Alep | Yandexfr – DE LA GRANDE VADROUILLE A LA LONGUE MARGE

  13. Dcembre dit :

    A reblogué ceci sur Chez Dcembreet a ajouté:
    #GiletsJaunes vs #EmmanuelFakeNewsMacron …

    J'aime

Répondre à syl Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.