⚠La France reste en Syrie malgré le retrait des Etats-Unis

Parlant des Kurdes que la France veut défendre, “Le jour venu, ils seront enterrés dans les fossés qu’ils ont eux-mêmes creusés” – Le ministre turc de la Défense, Hulusi Akar

By News Desk
Breaking: France to remain in Syria despite US withdrawal

BEYROUTH, LIBAN, 10h40 – L’armée française restera à l’intérieur de la Syrie malgré l’annonce faite par le président américain Donald Trump du retour de ses troupes, a rapporté ce matin l’AFP.

Citant la ministre française des Affaires de l’Euphrate, Nathalie Loiseau, les militaires français continueront à combattre l’Etat islamique Daech en Syrie jusqu’à leur défaite totale.

« Pour l’instant, bien sûr, nous restons en Syrie », a déclaré M. Loiseau à CNews TV, ajoutant que « la lutte contre le terrorisme n’est pas terminée ».

L’armée française a participé activement à la lutte de la coalition américaine contre les forces de l’Etat islamique en Syrie et en Irak.

La France n’a actuellement aucun lien diplomatique avec le gouvernement syrien, mais elle est alliée aux Forces démocratiques syriennes FDS/SDF/YPG dirigées par les Kurdes, qui contrôlent au moins un quart du pays..

almasdarnews.com

Adaptation Yandex

Mininitre turc de la Défense: « Nous avons devant nous Manbij et l’Est de l’Euphrate »

Le ministre turc de la Défense, Hulusi Akar a aussi commenté les informations selon lesquelles les terroristes [Kurdes] auraient creusé des tranchés à Manbij et à l’Est de l’Euphrate.

Ils peuvent creuser ce qu’ils veulent, mais le jour venu, ils seront enterrés dans les fossés qu’ils ont eux-mêmes creusés, a-t-il martelé. Que personne n’ait aucun doute la dessus.

Euphrate de l’Est: 14000 combattants soutenus par la Turquie se préparent à une bataille massive

La Turquie a annoncé le lancement d’une opération militaire contre les «Forces démocratiques syriennes» FDS/SDF/YPG/PKK dans l’est de l’Euphrate ces derniers jours.

« La Turquie commencera sa campagne pour débarrasser l’Euphrate à l’est de l’organisation terroriste séparatiste dans quelques jours », a déclaré le président turc Recep Tayyip Erdogan lors d’une conférence de presse.

Cette décision fait suite à un appel lancé la semaine dernière entre le président Trump et le président Erdogan, qui a menacé de lancer une attaque contre les forces kurdes. Ce que dit l’auteur de l’agence Muraselon, Yusha Yuseef.

Il y a quelques jours, les forces turques ont amassé de grandes quantités de matériel militaire, et  140 000 combattants.

Publicités
Cet article a été publié dans Coalition US, Europe, FDS, France, Guerre, International, Irak, Kurdes, Occident, Orient, Politique, Syrie, Terrorisme, UE, USA, YPG. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.