#GiletsJaunes: Christophe Castaner dit le “kéké”, une figure du grand banditisme, nous insulte

Comment peut-on y croire, le président Macron engage la “Mafia”

Christian Oraison, dit « le Grand Blond ». Si ce nom ne vous dit rien, sachez juste que cet homme, un caïd des Alpes-de-Haute-­Provence, a été abattu de plusieurs balles de 9 millimètres, une nuit d’août 2008, alors qu’il ­s’apprêtait à rentrer chez lui. Le « Grand Blond » avait été formé par ­Gaëtan Zampa, l’un des parrains du Marseille des années 1970. Et, fait beaucoup moins connu, c’était un proche de Christophe ­Castaner. « Oraison, c’était mon grand frère, mon protecteur. Il m’appelait l’étudiant », confirme le chef d’En marche, le parti présidentiel.

« J’ai été sur le fil du rasoir », raconte aujourd’hui Christophe Castaner

À Manosque, on joue au poker dans un appartement au-dessus d’un petit bar, L’Oasis. Un repère de bandits. Dans cette atmosphère enfumée où l’on s’imbibe de whisky, les parties s’éternisent jusqu’au petit matin. « Le poker était un truc réservé à un milieu interlope », se souvient Castaner, qui, à l’époque, avait quitté le foyer familial. De ces années, il conserve quelques discrètes cicatrices, et le reconnaît : « J’ai été sur le fil du rasoir. »…

lejdd.fr

Christophe Castaner croise quelques figures du milieu marseillais. «Manosque était leur base arrière. J’ai vu ces gens-là de près, certains se faisaient buter. liberation.fr

Christophe Castaner, il est un bandit, et né ainsi, pas comme une figure de notre histoire, d’Artagnan, lui, n’a pas d’amis, il vous détroussera les poches en sachant que vous crèverez de faim dans cette misère de vie, peu importe, il est un voyou, attiré par «l’argent facile», comme il l’a toujours fait et comme il le fait maintenant, sur le dos des pauvres français, son instinct de mafia est là. Il a changé de nom, avant c’était « kéké », maintenant « ministre, un voleur comme un autre ».

Il est dit, un gentilhomme restera un gentilhomme, un voleur emportera sa famille à l’échafaud [pendaison], une tombe macabre, sans sous! Yandex.

Publicités
Cet article a été publié dans Europe, France, International, Manifestations, Politique, Scandale, UE. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour #GiletsJaunes: Christophe Castaner dit le “kéké”, une figure du grand banditisme, nous insulte

  1. Joel dit :

    c est pourtant vrai ce n est pas des racontars j habitais à côté de manosque à l époque et des noms bien connu du grand banditisme étaient dans le coin et certainement encore maintenant car c est une ville ouverte…
    .

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.