Les USA tuent une centaine de combattants syriens

Ces cow-boy du Far West sont dans de sales draps! Protéger les bandits de terroristes et tuer les syriens alors qu’ils sont sur leur terre, la Syrie, «Est un crime de guerre»

Le 6 février 2018, des tribus bédouines fidèles à la République ont tenté de reprendre leur territoire occupé par les Forces démocratiques syriennes (force supplétive des États-Unis composée de kurdes indépendantistes). Elles ont bombardé leur campement situé à 500 mètres d’une base militaire US.

Le 7 février 2018, les mêmes tribus sunnites, assistées d’une milice chiite hazara, ont tenté de reprendre les installations gazières de Kasham, occupées par les combattants engagés par le Pentagone en vue de créer la Force de sécurité des frontières (Syrian Border Security Force). Bien que cette unité n’a pas été finalement officiellement constituée, ses combattants mêlent d’anciens jihadistes de Daesh aux anarchistes du YPG [1].

La Coalition internationale anti-Daesh a alors pris la défense des anciens jihadistes de Daesh et des anarchistes du YPG, tuant plus d’une centaine de Syriens.

voltairenet.org


[1] « Le Pentagone engage plus de 10 000 anciens jihadistes de Daesh », Réseau Voltaire, 16 janvier 2018.

Publicités
Cet article a été publié dans Coalition US, Crimes, Crimes de Guerre, FDS, Guerre, International, Kurdes, Orient, Pentagone, Politique, Syrie, Terrorisme, USA, YPG. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.