Alep: l’armée turque s’enlise

Les avions de combat russes ont bombardé les véhicules de l’armée turque qui tentaient de pénétrer les zones sous contrôle du gouvernement syrien

L’armée syrienne et ses alliés militaires ont pilonné, mardi 30 janvier, l’armée turque et les terroristes à sa solde dans la province d’Alep, a annoncé la chaîne Al-Mayadeen.

L’artillerie de l’armée syrienne a pris pour cible un convoi militaire turc ayant pénétré le Rif sud d’Alep, à proximité de la région de Tal Issa.

Des photos prises à l’arrivée d’un convoi militaire turc dans le territoire syrien ont été publiées par des activistes syriens. Les clichés révèlent l’existence d’une centaine de blindés et véhicules militaires cherchant à se positionner non loin de la zone de Tal Issa surplombant les positions de l’armée syrienne et les forces alliées dans la région stratégique d’al-Hadher, dans la banlieue sud de la ville d’Alep.

À en croire certaines sources médiatiques, quelque 100 véhicules militaires et blindés de l’armée turque ainsi que 15 chars appartenant au Front al-Nosra (rebaptisé Front Fatah al-Cham) se dirigeaient vers la zone de Tal Issa.

La chaîne RT en langue arabe a rapporté que 30 obus de mortier avaient été tirés en direction du convoi militaire turc stationné dans la région d’al-Hadher, qui a, pour sa part, riposté aux tirs de l’armée syrienne. Selon ce rapport, l’attaque a eu lieu après l’entrée du convoi sur le sol syrien, ajoutant que deux avions de combat turcs F-16 ont commencé à survoler la zone suite à l’incident.

Des sources proches du Front al-Nosra ont annoncé, pour leur part, qu’une partie du convoi militaire turc aurait été pilonnée par l’armée syrienne dans la région d’al-Kamari au Rif sud d’Alep.

Les avions de combat russes ont effectué des frappes aux alentours du village d’al-Eis et de la route internationale Alep-Damas et bombardé les véhicules de l’armée turque qui tentaient de pénétrer les zones sous contrôle du gouvernement syrien.

Des sources liées aux groupes armés syriens ont rapporté qu’un chasseur turc avait survolé l’espace aérien du Rif-Alep pour aider le convoi militaire d’Ankara à avancer vers Tal Issa, bombardant la région d’al-Hadher. Cependant, d’autres sources ont affirmé qu’après des affrontements avec l’armée syrienne à al-Hadher, le convoi turc a dû rebrousser chemin et s’est retiré vers la région d’al-Qanater.

Cette zone a été libéré de Al-Nosra par l’armée syrienne et ses alliés, il y a quelques jours

L’Observatoire syrien des droits de l’homme lié aux opposants syriens a annoncé que les alliés de l’armée syrienne avaient ciblé un grand convoi de l’armée turque, après son entrée dans les territoires syriens et son avancée vers le Rif-sud d’Alep.

Le Rif-sud d’Alep considéré comme la « zone d’opération » de l’armée syrienne et ses alliés a été la scène du débarquement des troupes de reconnaissance de l’armée turque qui ont patrouillé dans le village d’al-Eis et ses alentours.

Par ailleurs, une source militaire a affirmé que des unités de l’armée syrienne avaient détruit hier 5 véhicules dotés de mitrailleuses appartenant aux terroristes de Daech et éliminé tous leurs éléments dans le désert de Mayadin dans la banlieue de Deir ez-Zor.

Un missile aurait été tiré depuis la ville syrienne d’Afrin sur la ville Turque de Kilis. Des responsables turcs ont annoncé que 5 de leurs soldats avaient été tués dans les affrontements au nord de la Syrie.

presstv.com

Publicités
Cet article a été publié dans Guerre, International, Orient, Politique, Russie, Syrie, Terrorisme, Turquie. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.