La Russie déploie son nouveau véhicule de combat urbain et d’escorte

Chef Assad, Président de la Syrie dans nos rangs, Garde à vous! Merci, Camarade Général!

Un nouveau véhicule de combat urbain et d’escorte puissant de l’armée russe a été déployé en Syrie.

La Russie a récemment déployé des « gardes du corps » de chars du type BMPT-72 en Syrie, cet « ange gardien » qui a été dévoilé, la semaine dernière, dans la base aérienne de Hmeimim, lors de la visite du président syrien Bachar Assad.

Dans la foulée, le colonel Vladimir Anokhin, vice-président de l’Académie des problèmes géopolitiques, a confié au quotidien russe Newinform, que le BMPT-72, aussi appelé sous le nom de Terminator-2, avait la capacité de modifier la donne sur le terrain au détriment de l’ennemi.

« Lorsque les conditions se détériorent sur le terrain et que l’infanterie de l’ennemi ne cesse de faire des percées, le Terminator-2 pourra changer la donne », a déclaré Vladimir Anokhin.

L’expert russe a expliqué que l’usage de ce char s’avérait indispensable dans les guerres modernes et qu’il pourrait modifier très rapidement, les tactiques utilisées sur les champs de combat.

« Un BMPT-72 a la capacité de renforcer et de protéger les unités blindées. Il est donc classé parmi les armes pouvant détruire des hélicoptères d’attaque et soldats munis d’armes antichars ».

Vladimir Anokhin a ajouté que le Terminator-2 appuierait l’armée syrienne dans sa lutte contre les terroristes de Daech.

« L’absence d’un véhicule militaire de ce type sur les fronts de combat fera des offensives antiterroristes, des conflits très dangereux et coûteux », a-t-il conclu.

Par ailleurs, la Russie compte renforcer le côté technique de la base navale de Tartous, en Syrie.

Le colonel général Vladimir Shamanov, président du Comité de défense de la Douma, a annoncé, vendredi 14 juillet, que la Russie allait renforcer, sur le plan technique, la base navale syrienne de Tartous.

« Les deux bases militaires dont dispose la Russie en Syrie, Hmeimim et Tartous, sont une source de stabilité au Moyen-Orient, qui s’est récemment transformé en un foyer de conflits », a souligné Vladimir Shamanov.

Les médias russes ont rendu public, en janvier 2017, le texte d’un accord, signé entre Moscou et Damas, selon lequel les navires de guerre russes auront le droit de circuler dans les eaux territoriales et les ports de la Syrie.

parstoday.com

Publicités
Cet article a été publié dans Défense Armée, Guerre, International, Médias, Orient, Politique, Russie. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s