La Russie ripostera si la saisie de biens diplomatiques par les USA reste dans l’impasse

il ne faut pas jouer avec Moscou, Ok!

La Russie espère que les États-Unis respecteront leurs engagements concernant les biens diplomatiques russes saisis, sinon elle est prête à prendre des mesures de rétorsion, a déclaré le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov.

Moscou imposera des mesures contre Washington si la situation autour des biens diplomatiques russes, saisis par l’administration Obama, ne s’améliore pas.

«Nous espérons que les États-Unis, un pays qui s’est toujours prononcé pour la primauté du droit, va respecter ses obligations internationales», a souligné le diplomate au cours d’une conférence de presse avec son homologue de l’UE Federica Mogherini.

«Si cela ne survient pas, si nous voyons que Washington ne considère pas une telle démarche comme nécessaire, nous allons alors prendre des mesures de rétorsion — c’est la loi de la diplomatie, la loi de la vie internationale, la réciprocité — c’est la base de toute relation», a précisé M. Lavrov.

Le département d’État américain a refusé de commenter les mesures possibles pouvant être prises par la Russie: «Je ne vais ni commenter ni deviner de quelles mesures russes il s’agit», a affirmé la porte-parole du département d’État. «C’est abstrait pour le moment».

En décembre 2016, Barack Obama, alors président des États-Unis, avait annoncé une série de mesures destinées à sanctionner Moscou pour son ingérence présumée dans l’élection présidentielle américaine, accusations catégoriquement rejetées par le Kremlin.

Les États-Unis avaient alors expulsé 35 diplomates russes et fermé deux complexes résidentiels de la mission diplomatique russe à New York et dans l’État du Maryland, près de Washington.

M. Obama avait souligné que les États-Unis pourraient prendre d’autres mesures au moment choisi, «y compris des opérations qui ne seront pas révélées au public». Or, en juin dernier, le secrétaire d’État américain Rex Tillerson a fait savoir que Washington et Moscou négociaient la réouverture des complexes résidentiels utilisés par les diplomates russes.

french.alahednews.com.lb

Publicités
Cet article a été publié dans Diplomatie, Europe, International, Politique, Russie, UE, USA. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s