#Iran :Général Dehghan: »James Mattis doit se faire soigner.. il délire »

Les propos tenus par le chef du Pentagone ressemblaient plutôt aux hallucinations typiques d’un malade mental – Gén. Hussein Dehghan

Le ministre iranien de la Défense, le général Hussein Dehghan a villipendé le chef du Pentagone, James Mattis en qualifiant ses propos « de chimères prononcées par un malade mentale », a rapporté l’agence d’informations iranienne Farsnews.

Il a déclaré : »Le secrétaire américain à la Défense et la Maison-Blanche feraient mieux de trouver une solution à leurs problèmes intérieurs au lieu de dire aux autres nations ce qu’elles devraient faire. Au lieu de s’ingérer dans les affaires d’autrui, ils doivent examiner les problèmes dont souffrent les États-Unis, des problèmes qui pourraient non seulement renverser cette administration, mais en plus aboutir à l’effondrement du système politique de ce pays, en proie à de nombreux défis ».

Le général Dehghan a ajouté que « James Mattis manque de logique et a une attitude arrogante et orgueilleuse sans compter son ignorance des faits historiques ».

Il a souligné que « les propos tenus par le chef du Pentagone ressemblaient plutôt aux hallucinations typiques d’un malade mental ».

Le ministre iranien de la Défense a fait savoir que « le peuple iranien ne tolérerait aucune menace, aucune humiliation, ni aucun affront de la part de quelque puissance que ce soit, en ajoutant que si les États-Unis et leurs alliés commettaient une action contre l’Iran, ils le regretteraient ».

Et de poursuivre: »Chaque fois que les États-Unis ont tenté de commettre une action contre l’Iran, le peuple iranien le leur a fait regretter ».

« Le secrétaire américain à la Défense ferait mieux de consulter son médecin. Je crois qu’il a de la fièvre et qu’il délire », a déclaré le général Dehqan.

« Daech est devenu une idéologie dépourvue de tout fondement raisonnable », a-t-il précisé.

« Tous les engins dont disposent les forces armées iraniennes sont fabriqués par le ministère de la Défense », a-t-il indiqué.

Même son de cloche de la part du porte-parole de la diplomatie iranienne Bahram Qassemi qui a rejeté toutes les accusations lancées à l’encontre de la République islamique d’Iran : »Le terrorisme et l’extrémisme qui touchent de plein fouet la région, voire le monde, relèvent des politiques irrationnelles des États-Unis qui apportent un soutien indéfectible aux États alimentant le terrorisme ainsi qu’au terrorisme d’État du régime israélien ».

Le chef du Pentagone a accusé, le lundi 10 juillet, la République islamique d’Iran de charger ses agents d’assassiner des ambassadeurs au Pakistan ou à Washington.

french.almanar.com.lb

Publicités
Cet article a été publié dans CGRI, Diplomatie, Forces Al-Qods, International, Iran, Israel, Orient, Politique, Sioniste, Terrorisme, USA. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s