L’Armée syrienne et ses alliés reprend le gisement d’Arak

Contrôle de la majorité des installations pétrolières et gazières dans le désert syrien

La reprise du gisement Arak du pétrole, accomplissement stratégique de l’armée et de ses alliés.

Homs / En libérant le gisement Arak du pétrole des terroristes de « Daech », l’armée arabe syrienne, soutenue par ses alliés, a repris le contrôle de la majorité écrasante des installations pétrolières et gazières dans le désert syrien.

Selon des analystes militaires, la reprise du contrôle du gisement Arak du pétrole situé à 40 km au nord-est de Palmyre, constitue un point de départ pour élargir les opérations de l’armée et ses victoires sur cet axe en direction de la localité de Sokhna sur la route de Palmyre-Deir Ezzor, considérée comme l’un des QG principaux du réseau takfiriste dans la banlieue est de Homs.

Dans une déclaration à SANA, un commandant sur le terrain a souligné l’importance stratégique de la zone d’Arak, en particulier son soutien à l’économie nationale, en raison de la reprise des gisement du pétrole par l’Etat syrien, et l’augmentation des superficies géographiques stabilisées dans le désert.

sana.sy

La carte est de Avril 2016 southfront.org

Publicités
Cet article a été publié dans GAZ, Guerre, Hezbollah, International, Iran, Médias, Orient, Pétrole, Politique, Russie, Syrie, Terrorisme. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s