Poutine accuse les USA d’ingérence politique

Washington se plaint de Moscou, alors que les Américains ont toujours essayé d’influer sur les processus politique intérieurs en Russie.

« Washington s’ingère dans les affaires internes d’autres pays et se plaint de la soit-disant ingérence de la Russie dans les élections américaines. », a déclaré déclaré le président russe, Vladimir Poutine, dans une interview à la chaîne américaine NBC News.

« Sans vouloir vexer qui que ce soit, je veux dire qu’il est clair que les États-Unis s’ingèrent dans les campagnes électorales d’autres pays. », a ajouté le président russe.

« Où que l’on pointe le doigt sur la carte du monde, on se plaindra de ce que les responsables américains interviennent dans ses processus politiques », a-t-il poursuivi. 

Lors de son entretien avec la journaliste de NBC News, Megyn Kelly, le président Poutine a riposté à toutes les accusations américaines : « Washington se plaint de Moscou, alors que les Américains ont toujours essayé d’influer sur les processus politique intérieurs en Russie. »

« J’insiste sur le fait que la Russie n’a pas besoin de s’ingérer dans les affaires intérieurs d’autres pays. Les présidents et les partis politiques changent, mais la ligne politique reste inchangée. », a-t-il ajouté.

Il a ajouté : « Peu importe pour nous qui est au pouvoir aux États-Unis, nous savons plus ou moins comment les choses vont se produire. »

presstv.ir

Publicités
Cet article a été publié dans International, Médias, Politique, Russie, USA. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s