Face à l’agression US contre la Syrie.. Conseil des Ministres, Mouallem, Lavrov, Zarif

Lavrov a insisté sur l’importance du respect par les Etats-Unis et leurs alliés de l’indépendance de la Syrie

Mouallem dans une conférence de presse avec ses homologues russe et iranien : L’agression américaine contre la Syrie est une violation du droit international et de la charte de l’ONU.

Moscou/Le vice-président du Conseil des Ministres, ministre des AE et des Expatriés, Walid Mouallem, le ministre russe des AE, Sergueï Lavrov, et le ministre iranien des AE, Mohammad Javad Zarif, ont affirmé que l’agression américaine contre la Syrie constitue une violation des principes du droit international et de la charte de l’ONU, appelant à exécuter une enquête indépendante sur l’usage présumé de l’arme chimique à Khan Cheikhoune dans la banlieue d’Idleb.

Dans une conférence de presse tenue aujourd’hui à Moscou, Mouallem a remercié Lavrov pour son invitation à Moscou après l’agression américaine contre la Syrie et Zarif qui a assisté à la réunion tripartite qui constitue un message ferme après cette agression.

Mouallem a fait savoir qu’il avait examiné hier avec Lavrov l’augmentation de l’efficacité de la lutte contre le terrorisme et les perspectives du soutien apporté par la Fédération de Russie à la République arabe syrienne dans les différents domaines, ajoutant qu’il avait discuté aujourd’hui des mêmes questions avec Zarif.

Mouallem a dit que le peuple, le gouvernement et la direction en Syrie remercient les amis russes et iraniens pour leur soutien, affirmant que la Syrie continuera à purifier tous ses territoires du terrorisme.

De son côté, Lavrov a indiqué que les trois parties avaient examiné la situation après la frappe américaine aux missiles, menée le 7 avril en cours contre l’aéroport en Syrie, et assuré que cette agression se contredit avec la légalité internationale.

Lavrov a insisté sur l’importance du respect par les Etats-Unis et leurs alliés de l’indépendance de la Syrie.

Et Lavrov de poursuivre : « Nous réclamons de mener une enquête précise, honnête et équilibrée sous les auspices de  l’Organisation pour l’interdiction des armes chimiques (OIAC) », accueillant favorablement la disponibilité du gouvernement syrien à recevoir une mission de l’OIAC.

« Nous avons discuté de la question de ne pas attiser la situation en Syrie», a précisé Lavrov qui a insisté sur l’importance de la mise en échec de ces tentatives ayant pour objectif d’entraver le processus du règlement.

Il a de même affirmé l’importance du règlement de la crise en Syrie via un dialogue diplomatique global avec la participation de l’opposition conformément aux résolutions du Conseil de sécurité, notamment celle N°2254, assurant que le peuple syrien seul qui décide de l’avenir de la Syrie.

Lavrov a souligné les préparatifs de nouveaux pourparlers en mai prochain, indiquant que les représentants de la Turquie, de l’Iran et de la Russie se réuniront a Téhéran.

Lavrov a appelé à unifier les efforts de la communauté internationale pour former un vaste front pour la lutte contre le terrorisme.

Pour sa part, Zarif a souligné la disposition de son pays à coopérer avec les différentes parties au niveau international afin d’interdire l’usage des armes chimiques et affirmé l’importance de mener une enquête indépendante et détaillée pour connaître la partie qui avait utilisé les armes chimiques en Syrie.

Zarif a en outre insisté sur l’importance de déployer de grands efforts pour mettre fin à la guerre déclenchée contre la Syrie depuis plus de 6 ans et qui interdit au peuple syrien de définir l’avenir de la Syrie.

Il a enfin affirmé que l’Iran coopérera avec la Russie dans le processus politique en Syrie et dans l’arrêt des combats pour y résoudre la crise.

Répondant aux questions des journalistes, Mouallem a dit : « La République arabe syrienne a confirmé à plusieurs reprises qu’elle ne possède pas d’armes chimiques », ajoutant que ce qui s’est passé à Khan Cheikhoun était un processus fabriqué et que les avions de combat syriens n’avaient visé aucune cible aux armes chimiques.

« Nous n’avons jamais utilisé l’armes chimique même contre les terroristes. Nous condamnons l’usage de ces armes et nous réclamons de former une commission d’enquête internationale impartiale pour qu’elle visite l’aéroport de Ch’eyrat et Khan Cheikhoune », a dit Mouallem qui a précisé que le gouvernement syrien octroiera les facilités pour faire réussir l’action de la commission afin qu’elle présenté un rapport objectif.

Concernant les rapports médiatiques sur la formation par la Grande-Bretagne, les Etats-Unis, l’entité sioniste et les deux régimes saoudien et jordanien d’un nouveau front au sud contre l’armée arabe syrienne, Mouallem a fait savoir que cette question avait été discutée, disant : « Nous avons des mesures communes pour repousser toute agression contre les territoires syriens ».

Mouallem examine avec Zarif la poursuite de la collaboration et de la coopération dans la lutte contre le terrorisme

Par ailleurs, Mouallem a examiné avec son homologue iranien, Mohammad Javad Zarif, la poursuite de la collaboration et de la coopération bilatérales dans la lutte contre le terrorisme.

Lors d’une rencontre tenue aujourd’hui à Moscou, les deux ministres ont discuté des mécanismes de la poursuite de la collaboration et la coopération dans la lutte contre le terrorisme, et face aux complots et aux agressions menées contre la République arabe syrienne.

R.F. / L.A.

sana.sy

Publicités
Cet article a été publié dans Chimique, Diplomatie, Europe, Guerre, International, Iran, OIAC, ONU, Orient, Politique, Russie, Syrie, Terrorisme, USA. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s