Zakharova: Les USA ne cherchent pas à connaître la vérité sur des armes chimiques en Syrie

« les Américains auront honte » pour la frappe sur la Syrie – Mme Zakharova

Commentant les frappes américaines sur le territoire de la Syrie pour la chaîne de télévision Russie-1, Maria Zakharova, porte-parole du ministère russe des Affaires étrangères, a qualifié le comportement des États-Unis d’« imprévisible ».

« Ce qui ce passe aujourd’hui aux États-Unis souligne une fois de plus le fait déplorable que c’est l’État le plus imprévisible du monde. Et s’il y a quelque chose de prévisible aux États-Unis, c’est bien l’imprédictibilité de leur politique extérieure », a déclaré Mme Zakharova.

Dans le même temps, elle a affirmé que les États-Unis ne cherchaient pas à connaître la vérité sur l’utilisation des armes chimiques en Syrie.

« Ils [les États-Unis, ndlr] viennent de demander d’ouvrir une enquête sur cette technique et ces avions qui avaient effectué des tirs », a-t-elle déclaré, ajoutant que juste après ces propos, les États-Unis avaient utilisé cette même technique.

« Cela n’a à voir ni avec les tentatives d’apprendre ce qui s’est passé avec les armes chimiques, ni avec la progression de l’enquête », a fustigé Mme Zakharova.
« Je dirais que ce que nous voyons aujourd’hui, c’est le jeu de « trônes » américain. C’est une guerre entre les clans politiques et les structures militaro-financières et politico-financières qui refusent d’accepter les résultats de la présidentielle », a-t-elle signalé.
« Ce que nous avons vu aujourd’hui est vain, inepte et dangereux parce que les objectifs ne sont pas compréhensibles. Les États-Unis sont absolument dépourvus de toute stratégie à l’égard de la Syrie. La frappe est une mesure forcée résultant de cette lutte politique intérieure colossale », a-t-elle noté.

La diplomate a ajouté que « les Américains auront honte » pour la frappe sur la Syrie et que la Russie bâtirait ses relations avec les États-Unis compte tenu du caractère imprévisible de leurs actions.

« Compte tenu de l’imprévisibilité absolue des États-Unis comme pays et partenaire. C’est à partir de ces positions que [la Russie] construira ses relations », a conclu Mme Zakharova.

Dans la nuit de jeudi à vendredi, les États-Unis ont tiré des missiles de croisière sur une base gouvernementale syrienne. Selon le ministère de la défense russe, 23 des 59 missiles Tomahawks ont été lancés depuis des navires de la marine américaine contre la base aérienne d’al-Chaayrate. La cause avancée par cette attaque est de punir le régime syrien auquel est imputée sans fondement la présumée attaque chimique à Khan Cheikhoun.

french.almanar.com.lb

Publicités
Cet article a été publié dans Chimique, Guerre, International, Orient, Politique, Russie, Syrie, Terrorisme, USA. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s