Poutine et Rohani soutiennent fermement les efforts de la Syrie dans la lutte antiterroriste

Nouvelle mission, les gars! OK«Roger»! Attention les « loubards », ça va barder! Ha-Ha-Ha!

Moscou / La Russie et l’Iran ont affirmé qu’ils soutiennent fermement les efforts déployés par le gouvernement syrien dans la lutte contre le terrorisme qui est représenté par les deux réseaux de “Daech” et du “Front Nosra” et les autres groupes terroristes y affiliés.

Dans un communiqué conjoint publié au terme de leurs discussions menées aujourd’hui à Moscou, les deux présidents russe, Vladimir poutine, et iranien, Hassan Rohani, ont dit : “Nous avons mis en exergue l’action de la Russie, de l’Iran et de la Turquie, en tant que formule tripartite qui a créé les circonstances propices pour le dialogue inter-syrien à Astana et permis d’établir le régime de cessez-le-feu en Syrie”.

Et le communiqué d’ajouter : ” Les deux pays établissent une coopération en tant que pas important vers le succès des négociations de Genève sous l’égide de l’Onu”.

Poutine et Rohani : La Russie et l’Iran coordonnent leurs actions dans l’élimination du terrorisme

En outre, les deux présidents Poutine et Rohani ont affirmé que la Russie et l’Iran coordonnent leurs actions pour l’élimination du terrorisme, représenté par les deux réseaux terroristes de “Daech” et du “Front Nosra”, et pour le règlement de la crise en Syrie.

Dans une conférence de presse conjointe qu’il a tenue avec son homologue iranien, Poutine a dit : “Nous avons examiné les problèmes régionaux et internationaux actuels”, soulignant que les positions des deux pays sont concordantes à l’égard de plusieurs questions.

“Grâce à nos efforts communs, nous avons réussi de parvenir et d’appliquer un régime de cessez-le-feu sur une importante partie du territoire syrien”, a-t-il indiqué, ajoutant que la Russie et l’Iran, ainsi que la Turquie, en tant que pays garants de l’accord sur la cessation des hostilités et les réunions d’Astana entre le gouvernement syrien et les “factions armées”, avaient contribué à faire un pas important sur la voie du rétablissement de la paix en Syrie et du soutien au processus politique à Genève sous l’égide de l’ONU”.

Pour sa part, Rohani a indiqué que les deux parties avaient examiné le processus politique en Syrie et la coopération dans la domaine de la lutte contre le terrorisme et d’autres questions régionales, assurant que son pays poursuivra sa coopération, aux côtés des autres pays garants, pour la poursuite du processus d’Astana sur la crise en Syrie.

Razane /R.B.

sana.sy

Publicités
Cet article a été publié dans Astana, Diplomatie, Europe, Guerre, International, Iran, ONU, Orient, Politique, Russie, Syrie. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s