Syrie : pied de nez russe à Israël

Syrie: les tentatives d’Israël seront ripostées par le feu.

L’interception de chasseurs israéliens par les missiles syriens dans le ciel d’Israël est porteuse de messages importants dans une période sensible : les tentatives d’Israël visant à restreindre l’alliance de Damas avec le Hezbollah et l’Iran seront ripostées par le langage de feu, ce qui donnera le jour à une nouvelle équation dans le ciel syrien.

La récente agression israélienne contre la Syrie lors de laquelle l’aviation israélienne a visé des positions militaires aux alentours de l’aéroport militaire de T4 à Palmyre a évolué le processus des agressions israéliennes pour les deux raisons suivantes :

Primo, la nature des positions syriennes attaquées par Israël. D’une part, elles sont situées dans la profondeur du territoire syrien et constituent l’un des plus importants points de combat actifs et de l’autre, un nombre d’effectifs et de chasseurs russes y sont déployés.

Secundo, la riposte cinglante de Damas aux attaques israéliennes, en se servant des missiles S-200 récemment réparés à l’aide de la Russie, peu après la visite du Premier ministre israélien Benyamin Netanyahu à Moscou, mérite réflexion.

Il est à noter que lors de son déplacement à Moscou, Netanyahu  n’a pas pu arracher des garanties à la Russie concernant le rôle du Hezbollah et de l’Iran en Syrie.

Le point qui mérite réflexion c’est que la visite ratée de Netanyahu à Moscou et les raids aériens de Tel-Aviv contre des positions de l’armée syrienne où la Russie a beaucoup d’influence témoignent du fait que l’agression israélienne et la réplique directe de la Syrie ne doivent pas être évaluées loin des hauts et des bas que connaissent les relations Moscou/Tel-Aviv.

Dans ce droit fil, on peut se baser sur le communiqué du ministère russe des Affaires étrangères convoquant l’ambassadeur israélien à Moscou Gary Koren pour lui notifier la protestation de Moscou contre les récents incidents survenus en Syrie.

Ceci étant dit, la réponse de la DCA syrienne aux frappes israéliennes a retenti la sirène d’alerte dans quelques colonies israéliennes et provoqué une certaine crainte et quelques minutes après, des bruits des explosions ont retenti dans quelques régions palestiniennes.

Entre temps, le ministère syrien des Affaires étrangères a appelé le secrétaire général de l’ONU et le Conseil de sécurité à condamner cette agression flagrante d’Israël qui constitue d’ailleurs une violation du droit international et de la charte des Nations unies.

presstv.com

Publicités
Cet article a été publié dans Guerre, Hezbollah, International, Iran, Israel, ONU, Orient, Politique, Russie, Syrie. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s