priver Trump de … « bouton nucléaire » !!

trump-223The Nuclear Button… 321 badaboum !… Terre, ici «OXO», répondez. C’est bon, Clinton est battue ! –OK«Roger», «OXO» on est là ! hooouu


Révolution Pourpre – Les démocrates envisagent de créer un « gouvernement US en exil », et de priver Trump de … « bouton nucléaire » !!

La tentative de Révolution Pourpre continue (je vous avais annoncé que l’investiture se passerait bien, mais finira-t-il son mandat ?) – Les Clinton se refont vite après que leur donateurs ont fuit en courant (on les a peut être enterrés trop vites – ils sont protégés, ont une énorme influence, et surtout ils ont un rôle à jouer dans la Révolution Pourpre, dont ils sont le symbole et le moteur).

Idem pour Soros qui veut créer l’Armageddon financier et « déchaîner l’enfer » pour faire tomber Trump . En effet même si tout le monde a compris son jeu, comme par exemple La Hongrie qui veut se débarrasser des ONG de George Soros , Soros reste un des levier les plus puissant de l’élite – il ne faut pas oublier que Steven Mnuchin, un ancien de Goldman Sachs et proche de Soros a été nommé au Trésor 

Quel bras de fer entre l’establishment des élites (et une partie de l’état profond infiltrée, les « mondialistes ») et Trump qui fait tout pour s’émanciper de leur « tutelle » , Accomplissant la volonté du peuple américain (j’ai écrit plusieurs papiers sur la Révolution Pourpre , et d’autres comme celui ci : l’élection de Trump confirmée par les grands électeurs, qui se mutinent contre …. Hillary Clinton ou encore se référer au Formidable discours de Trump : le pouvoir sera rendu au peuple) – et cela passe d’abord par faire des compromis .

Trump est un « marionnette » sans l’être . Il tente de s’émanciper progressivement de la puissante élite Anglo-sioniste . (qui utilise aussi les fake news, que Trump commence à contrer

D’abord, on apprend que les démocrates sous la coupe de Clinton et Soros envisagent de créer un « gouvernement US en exil » , rien de moins :

Selon l’écrivain David Horowitz, qui vient de publier Big Agenda : President Trump’s Plan to Save America (Le Grand agenda : Le plan du président Trump pour sauver l’Amérique), Barack Obama et Hillary Clinton prépareraient la création d’un « Gouvernement des États-Unis en exil ».

David Horowitz fut l’une des plus importantes personnalités de la gauche états-unienne. Il dirigea notamment la revue Ramparts qui mit en lumière le rôle de la CIA. Il se détacha lentement de la gauche après l’assassinat d’un de ses proches par les Black Panthers. Il a notamment publié The Shadow Party : How George Soros, Hillary Clinton, and Sixties Radicals Seized Control of the Democratic Party (Le Parti de l’ombre : comment George Soros, Hillary Clinton et les radicaux des années 60 ont pris le contrôle du Parti démocrate). Il dirige aujourd’hui Front Page Magazine et est devenu proche du président Trump.

Résultat de recherche d'images pour "trump elite caricature"

Pour renforcer cette hypothèse , Deux congressistes US (du Parti démocrate) proposent de priver Trump de «bouton nucléaire» –  Incroyable :

Préoccupés par les déclarations retentissantes faites par Donald Trump avant son installation à la Maison Blanche, des congressistes américains ont proposé de limiter l’utilisation de l’arme nucléaire.

Deux membres du Parti démocrate américain, le sénateur Ed Markey et le congressiste Ted Lieu, préoccupés par le droit donné au président des États-Unis de déclencher une guerre nucléaire à tout moment, ont soumis mardi au Congrès américain un projet de loi lui interdisant de recourir en premier aux armes nucléaires contre d’autres pays.

« Cette loi interdira au président de porter en premier une frappe nucléaire sans que le Congrès ait déclaré la guerre. Le problème de « la première frappe » est devenu critique étant donné que le président Donald Trump a le droit d’entamer une guerre nucléaire à tout moment », stipule une déclaration commune des élus.

Le sénateur Markey a rappelé à cet effet que le nouveau locataire de la Maison Blanche avait envisagé l’éventualité d’une frappe nucléaire contre les terroristes.

« Dans l’hypothèse d’une crise avec un autre pays disposant d’un arsenal nucléaire, cette politique aggrave le risque d’escalade nucléaire incontrôlée », estime le sénateur.

Ted Lieu estime pour sa part que le Congrès devait œuvrer pour maintenir la stabilité globale en minimisant l’éventualité d’utilisation en premier des armes nucléaires par les États-Unis.

resistanceauthentique.net

Publicités
Cet article a été publié dans Europe, International, Nucléaire, Politique, USA. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s