Crise à l’Otan

otan-40

otan-41Réseau Voltaire — Dimanche 18 décembre 2016, le Conseil de sécurité des Nations unies examinera la proposition de résolution française demandant le déploiement d’observateurs de l’Organisation et de ses « partenaires » (sic) [§3 de la proposition] à Alep-Est pour superviser l’évacuation aussi bien des civils que des « combattants de l’opposition » (re-sic) [§1 de la proposition].

Lundi 19 décembre 2016, se tiendra un sommet Otan-Russie alors que des officiers de l’Alliance viennent d’être faits prisonniers à Alep-Est où ils encadraient les jihadistes. Comme lors de la prise de Tripoli, en août 2011, et contrairement à l’article 9 des statuts de l’Otan, le Conseil atlantique n’avait pas été consulté sur cette opération secrète.

Mardi 27 décembre 2016, la Russie et l’Iran recevront à Moscou une délégation turque alors que des officiers turcs ont été faits prisonniers à Alep-Est dans le bunker de l’Otan et que l’Alliance a tenté par quatre fois d’assassiner le président Erdoğan.

voltairenet.org

La Russie profiterait de son droit de veto pour rejeter l’initiative française

Publicités
Cet article a été publié dans Diplomatie, Europe, France, Guerre, International, Iran, ONU, Orient, OTAN, Politique, Russie, Syrie, Terrorisme, Turquie. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Crise à l’Otan

  1. patdan44 dit :

    Les Russes auraient toutes les raisons de poser leur véto, contre la vermine militaire occidentale, Amerloques et bien entendu les Joupins!!!!

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s