Les batailles intenses à Palmyre

Les habitants de Palmyre sont évacués

palmyre-syrie-7

Les batailles intenses pour Palmyre se poursuivent depuis plusieurs jours. La reprise de la ville par les terroristes de l’EI est possible.

La situation

Talal al-Barazi, gouverneur de la province de Homs, a déclaré que l’armée gouvernementale syrienne avait dû reculer, et que certaines zones étaient tout de même passées sous le contrôle des terroristes. Pourtant, cette information n’est pas confirmée officiellement. Damas a obliquement qualifié la situation de compliquée. Moscou a ajouté que 5 mille terroristes avaient essayé de se livrer passage vers la partie historique de la ville, et que l’armée syrienne continuait de défendre la ville.

Toutefois, on sait que le gouvernement a réussi d’évacuer 80% des habitants de Palmyre. Pourtant, selon certaines données, après l’évacuation des citoyens, les forces armées quittent également la ville. L’opération est continuée par les forces aériennes, pourtant, puisque les forces aérospatiales russes n’attaquent pas les quartiers résidentiels et historiques, les terroristes essaient d’y pénétrer.

L’opération simulée

L’attaque de Palmyre se produit sur fond de la libération réussie et rapide de la ville d’importance stratégique – Alep. La prise de la ville antique sera plutôt la victoire de propagande qui soulèvera le moral des terroristes, mais la ville n’a pas d’importance stratégique particulière comme Alep.

Pourtant, la région possède un aéroport, le centre de transport important, quelques sites militaires et gisements de gaz.

Le rôle de l’Occident

Comme dans le cas du bombardement de l’hôpital russe, les terroristes connaissaient l’emplacement exact des unités militaires de l’armée syrienne dans la région. Grâce à cette information ils ont mené une attaque tellement puissante avec succès.

Pour attaquer Palmire le Daech y a redéployé les groupements de Raqqa, ce qui est avantageux pour Washington, Ankara et Deir ez-Zor, où ils avaient également été presque défaits par les troupes syriennes.

En outre, c’est dans ce contexte qu’il faut envisager la décision récente d’Obama de lever les limitations de l’approvisionnement en armes diverses de l’opposition, qui a depuis longtemps fusionné considérablement avec des organisations terroristes.

KATEHON

Publicités
Cet article a été publié dans Energie, GAZ, Guerre, International, Occident, Orient, Politique, Propagande, Russie, Syrie, Terrorisme, USA. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s