Alliance Russie/Hezbollah renforcée

syrie-54

La semaine dernière une rencontre directe a eu lieu à la demande de Moscou entre les officiers de l’armée russe et les commandants du Hezbollah en raison de la présence massive du Hezbollah dans la récente bataille d’Alep.

Le Kremlin avait demandé pour la première fois, il y a environ une semaine, une rencontre avec les responsables sur le terrain du Hezbollah via des canaux militaires conjoints.

Selon le quotidien libanais Al-Akhbar, cette rencontre, qui a eu lieu à Alep, a constitué la première rencontre officielle entre les forces du Hezbollah et les responsables russes alors qu’auparavant les représentants des deux parties se rencontraient dans la chambre d’opérations de Bagdad ou bien dans la chambre d’opération de la Syrie et tout échange de renseignements se faisait via les coordinateurs syriens.

Lors de cette rencontre, les hauts officiers russes ont salué les capacités des combattants du Hezbollah. Ils se sont dits surpris de leur manière de combat sur le terrain. En effet, cette rencontre a rendu le terrain propice à des contacts permanents via des canaux conjoints à l’intérieur de la Syrie.

Depuis l’intervention militaire russe en Syrie, qui a eu lieu à la demande de Damas, le Hezbollah et la Résistance ont préféré éviter tout contact avec la partie russe. Ils n’ont eu qu’un seul contact dans la chambre d’opération de la Syrie sur certaines opérations dans la province de Deraa.

Selon ce rapport, ce canal de communication établi aujourd’hui entre la Russie et le Hezbollah est le fruit des questions purement opérationnelles et ne comprend pas les dossiers ou différends essentiels sur le conflit avec Israël d’autant plus que la semaine dernière, Avi Dichter, ancien chef du service de renseignement et de sécurité intérieure d’Israël (Shin Bet) a annoncé lors de sa visite à Moscou que les Russes avaient affirmé que le Hezbollah n’était pas un groupe terroriste, que l’Iran n’était pas considéré comme un pays ennemi et que les deux parties (l’Iran et le Hezbollah) étaient les partenaires de la Russie dans la lutte en Syrie.

parstoday.com

Publicités
Cet article a été publié dans Guerre, Hezbollah, International, Irak, Iran, Liban, Orient, Politique, Russie, Syrie, Terrorisme. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s