WWIII – Quelque chose d’important se prépare sur tous les fronts

russie-72Cet article n’est pas optimiste, c’est le moins qu’on puisse dire, mais il n’est pas le seul depuis quelques semaines. Dans l’ensemble les faits qu’il rapporte sont confirmés par l’actualité des jours et semaines précédentes. Reste que leur interprétation est celle de l’auteur. Il apparait à la lecture des différents sites traitant de géo-politique que les néo-cons sont à l’oeuvre et s’activent sur tous les fronts. Un magnifique exemple est le discours du Général Milley Chef d’Etat Major US  qui est un un fleuron du genre agressif. Parle-t-il uniquement pour montrer ses muscles ou cela procède-t-il d’une véritable intention ?

La question d’un troisième conflit mondial se pose avec une réelle acuité, d’autant que malgré les révélations de Wikileaks l’establishment continue de soutenir aveuglément Hillary Clinton.. Entre la peste et le choléra, il se pourrait bien que les américains attrapent la peste, peste liée, nous le savons, au puissant complexe militaro industriel et sur laquelle il ne va donc pas falloir compter pour pacifier les conflits – Selon ses propres déclarations elle prévoit plutôt de souffler sur les braises. Il ne va pas falloir trop compter sur Trump non plus, d’ailleurs,  il n’y a pas dans ses 28 premières mesures de projet dans ce sens.

Nous savons que les Etats Unis sont dans une crise économique difficile. Leur dette est astronomique et irremboursable et si Wallstreet totalement déconnecté continue de caracoler au meilleur niveau avec l’argent virtuel, les indices de l’économie réelle, eux, ne sont pas bons et montrent un fort ralentissement. La population est inquiète et voit la précarité s’étendre. Il y a actuellement 90 millions d’américains qui sont pauvres ou à peine au dessus du seuil.  Toutes ces conditions économiques sont un facteur important de troubles sociaux potentiels.

Tout cela pourrait bien pencher en faveur d’un grand reset général comme il a été décidé avant les deux premiers conflits mondiaux.  Selon l’auteur de l’article ci-dessous dont l’original est publié par le site Zero Hedge il se prépare vraiment quelque chose d’énorme aux US et il n’exclut pas l’idée d’un false flag pour déclencher les hostilités.

Les États-Unis sont le pays le plus dangereux au monde. Si leur président est inconscient et aime la guerre, la menace devient existentielle. C’est ce qui nous attend avec une présidence Hillary Clinton. Si le rôle de méchant se joue sur la scène internationale, c’est elle la vedette du spectacle.   Margaret Kimberley

L’Otan en alerte, pourquoi ?

« Quelque chose de grand est en cours sur tous les fronts »

Soumis par Jeremiah Johnson (nom de plume d’un béret vert retiré des forces spéciales de l’armée américaine) via SHTFPlan.com,

Au moment de la rédaction de ce texte, la présence accrue des troupes américaines en Europe de l’Est inclut un élément de bataillon de troupes américaines placé dans le Suwalki Gap, territoire polonais qui borde la Lituanie dans un couloir de 60 milles. Le ministère russe de la Défense a annoncé que 600 soldats russes et biélorusses ont effectué des exercices à Brest, à la frontière entre la Biélorussie et la Pologne, à quelques milles seulement des forces américaines déployées en Pologne. C’est ainsi que la Grande-Bretagne a déployé 800 hommes, chars et jets en Estonie, ainsi que des promesses de chars Challenger 2, d’APC (Armored Personnel Carriers) et de drones. Deux compagnies de soldats français et danois rejoindront les Britanniques dans le déploiement en Estonie.

Pour la première fois depuis 1945, la Norvège a violé son traité avec la Russie (alors l’Union soviétique) de ne pas placer des troupes étrangères sur son sol. Une compagnie de Marines américains sera bientôt stationnée pour un déploiement de 6 mois en Norvège. La situation se réchauffe en Ukraine, selon un rapport sur fort-russ.com intitulé Ukraine Mouvements Massive Force jusqu’à Lugansk Frontline, publié le 28 Octobre, 2016. Le rapport révèle que l’armée ukrainienne déploie 3 500 soldats et 200 véhicules blindés de la 15e Brigade d’infanterie motorisée à Krasny Oktyabr dans le district de Lugansk en Ukraine orientale. Pour la première fois dans l’histoire, l’espace aérien roumain est patrouillé par la Royal Air Force de la Grande-Bretagne.

En outre, la Garde nationale ukrainienne déploie une compagnie tactique équipée de mortiers de 82 mm et de lance-grenades AGS-17, ainsi que d’APC et de lance-missiles. Un bataillon de reconnaissance séparé nommé «Night Shades», un bataillon nationaliste de volontaires sera déployé à Lugansk ainsi. Sans doute recevront-ils une réception «chaleureuse», car les combats se poursuivent dans la région depuis plus de deux ans.

La zone est un point brûlant, du fait que les séparatistes sont des Russes ethniques de nationalité ukrainienne qui souhaitent se séparer comme la Crimée a fait … La Russie les a annexés après le vote populaire pour quitter l’Ukraine. Maintenant (depuis décembre 2015), le Congrès a donné le feu vert pour envoyer des armes et des munitions à l’Ukraine; Le «hold-up» est dû à Obama ne voulant pas mettre en péril l’élection de Hillary Clinton, car les Russes ont déclaré qu’armer  l’Ukraine signifie la guerre avec les États-Unis et l’OTAN.

Pendant ce temps, les sous-marins de classe Varshankya se déploient dans la mer Noire alors que la flotte russe se dirige vers la Syrie. Les armées russe et syrienne continuent à bombarder et à attaquer les combattants du fatah Al-Nusra / Jabhat Fatah mis en place dans la ville d’Alep. Pendant ce temps,les médias traditionnels, ont des difficultés dans leur tentatives de créer une «croisade sacrée des coalitions américaines» pour «libérer la ville de Mossoul», car l’offensive ne fonctionne pas comme prévu. Il y a aussi des bruits comme quoi le gouvernement des États-Unis a des plans pour « transférer » les terroristes islamiques de Mossoul en Syrie, pour causer encore plus de problèmes à Assad et aux Russes; Les médias dominants sont notoirement muets sur les dommages collatéraux causés par les attaques menées par les États-Unis à Mossoul, dans lesquelles les avions américains soutiennent des missions de bombardement.

Soyons clairs: les États-Unis renforcent les forces conventionnelles des troupes américaines en Europe de l’Est et convainquent les pays de l’OTAN d’augmenter ces déploiements de soldats et d’équipements. Les Russes ont réagi avec des contre-déploiements opposés pour compenser les mouvements américains et américains. L’attitude agressive est prise par l’hégémonie U.S.-OTAN-FMI dans son renforcement militaire en Europe de l’Est et dans les États baltes, la «cour arrière» de la Russie.

Depuis la ligne arrière, tout est mis en place sur la scène  pour déclencher la troisième guerre mondiale sur la plus légère provocation.

La perspective intérieure montre que quelques semaines seulement après que l’ICANN (Internet Corporation pour les noms et les numéros attribués) ait été transféré du contrôle américain à essentiellement) l’ONU le 1er octobre 2016, les Etats-Unis ont eu une attaque DDoS (Distributed Denial of Service) des piratages informatiques le 21 octobre 2016 affectant la côte est et ouest des États-Unis ainsi que le Texas et une partie de l’Europe.

Juste une semaine avant, le 13 OCTOBRE 2016 Obama a signé un Ordre Exécutif pour les anomalies de la météorologie spatiale juste «au cas où» une certaine «anomalie météorologique spatiale» devait paralyser le réseau électrique et l’infrastructure électrique des États-Unis.

Quelque chose de pire encore s’est passé qui peut vraiment avoir un rapport avec cela.

La semaine dernière, l’armée américaine a signalé que le général de division John Rossi s’était suicidé. Rossi devait être nommé commandant du Commandement de l’espace et des missiles de l’armée de l’air des États-Unis et du commandement stratégique des forces armées. Le général Rossi était sur le point d’accomplir 33 années de service et n’avait que 55 ans. Il a été « retrouvé » à l’Arsenal de Redstone, et l’armée l’a simplement jugé qu’il s’était suicidé. Le Daily Mail sur dailymail.co.uk a rapporté qu’un fonctionnaire américain a déclaré à USA Today: « Il semblait que Rossi était dépassé par ses responsabilités » comme une raison potentielle de son suicide.

Le problème, c’est qu’il s’est suicidé le 31 juillet 2016 … et il a fallu deux mois pour que l’armée le considère comme un suicide?

Avec sa nomination au commandement, Rossi aurait été au courant de chaque procédure et protocole pour défendre les États-Unis contre une attaque ICBM (missile balistique intercontinental) ou une attaque ou événement EMP (impulsion électromagnétique) . Il aurait tout connu de haut en bas: c’est-à-dire que le commandant en chef (Obama) aurait du favoriser une relation individuelle avec l’homme qui occuperait le poste clé de défense contre une attaque de missiles étrangers .

Peut-être cette fois  que le missile n’aurait-il pas été étranger, ou si il ‘était ? Il pourrait ne pas avoir été dirigé contre les États-Unis par le chef d’un pays étranger..

Il est presque impossible de croire qu’un général de l’armée des États-Unis qui vient de recevoir un poste de commandement supérieur, un soldat de 55 ans … un officier général … avec 33 ans de service, une femme et une famille aimante,  » s’est supprimé lui-même parce qu’il est » débordé par la responsabilité « . Des hommes tels que Rossi (le plus haut rang de l’armée pour un tel poste) ne se dérobent pas à la responsabilité: ils y font face, bille en tête. Tout cela pue la purge, de la même manière que l’armée entière des États-Unis a été purgée de centaines d’officiers supérieurs d’état-major, de l’amirauté et des officiers supérieurs non-officiers … remplacés par des hommes «oui oui» pendant la présidence d’Obama.

Tout cela pue l’assassinat: pas de note de suicide, pas de couverture réelle de presse, et rien de ses amis, famille ou camarades soldats. Cela se produit, puis Obama signe son Ordre Exécutif pour «nous protéger» de l’anomalie spatiale redoutée qui fera tomber notre infrastructure. Est-ce que cela aurait pu être un suicide? Pensez à tous les chagrins et le chagrin que sa famille subit avec sa perte. Qu’en est-il des avantages et de la retraite que sa famille perdrait avec un tel acte? S’il s’est vraiment suicidé, c’est probablement parce qu’il a découvert quelque chose de si odieux, si vil qui se produirait aux États-Unis qu’il ne pourrait pas vivre avec cette idée et probablement ne pourrait pas l’arrêter

En fin de compte: At-il été finalisé  un plan EMP faussement conçu par Obama pour supprimer notre réseau, paralyser notre temps de réponse et préparer la loi martiale et la suspension de tous les droits garantis par la Constitution des États-Unis?

Comme je l’ai mentionné dans le passé, je répète: la prochaine guerre sera lancée par un dispositif EMP déclenché au-dessus des États-Unis continentaux suivi d’un échange nucléaire limité et ensuite de la guerre conventionnelle.

Je n’ai jamais dit que ce ne serait pas Obama qui  lancerait le dispositif EMP, et selon toute probabilité s’il ne l’initie pas … soit, il va le provoquer, le permettre ou le demander. Nous n’avons même pas mentionné le vote (vote anticipé) qui a lieu là où la fraude est en cours au Maryland, en Virginie, en Illinois et en Floride, entre autres. L’illusion du vote: la blague de l’année, mais la blague est sur nous.

Et Obama est le joker, préparant le terrain pour le transfert du pouvoir. Ce transfert ne va pas se produire avec le candidat perdant quelqu’il soit, « going gently into that good night »  (allusion à un poème très connu de Dylan Thomas NDLR (1))

L’étape est fixée pour qu’une guerre commence. L’étape est fixée pour une opération de faux drapeau pour abattre notre réseau. L’étape est fixée pour voler l’élection pour Clinton ou la déclarer nulle et non avenue. Dans les prochaines semaines, l’avenir des États-Unis sera décidé … avec ou sans le consentement des gouvernés.

lesbrindherbes

Source : zerohedge via russia-insider

(1)

« Et toi, mon père, là, sur ces tristes hauteurs,
Maudis-moi, bénis-moi de pleurs durs, je le veux !
N’entre pas apaisé dans cette bonne nuit.
Mais rage, rage encor lorsque meurt la lumière.. »

— Dylan Thomas, Do not go gentle into that good night

(Traduction un peu approximative mais à peu près juste de Galadriel pour les brindherbes)

Publicités
Cet article a été publié dans Amérique, Donbass, Europe, Finance, Fiscal, FMI, GB, International, Irak, Occident, ONU, Orient, OTAN, Politique, Russie, Syrie, Terrorisme, UE, UK, USA, WikiLeaks. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s