« Le terrorisme nourrit la mondialisation » affirme le journaliste français Richard Labévière

hollande-148

« La stratégie de l’Arabie Saoudite à travers ce financement est de favoriser d’abord l’expansion du wahhabisme, mais surtout de déstabiliser les Etats » ©Terrorisme, la face cachée de la mondialisation

« Le terrorisme nourrit la mondialisation » !,
affirme le journaliste français Richard Labévière


Le journaliste français Richard Labévière, l’auteur de l’ouvrage « Terrorisme, la face cachée de la mondialisation », à paraître le 14 novembre en France a accordé un entretien à la radio Chaîne III d’Alger.

Il précise que « toutes les enquêtes menées sur le terrorisme, nous ramènent à l’Arabie Saoudite».

«L’Arabie Saoudite finance la progression du radicalisme comme elle continue à le faire aujourd’hui avec le Front al-Nosra engagé en Syrie. La stratégie de l’Arabie saoudite à travers ce financement est de favoriser d’abord l’expansion du wahhabisme, mais surtout de déstabiliser les Etats, fait qui permettra une redistribution des richesses de la région…le terrorisme est un carburant vital à la mondialisation néolibérale sauvage. Il est même devenu un secteur économique à part entière car il est le gaspillage nécessaire à l’expansion économique de la mondialisation ».

isis-47

Évoquant la situation actuelle au Moyen-Orient, le journaliste précise qu’elle est la conséquence des interventions étrangères dans la région : « l’intérêt d’Israël et des Etats-Unis dans la région est de casser tous les Etats-nations. Ces micro-Etats renverront les Arabes au tribalisme ».
Labévière revient ensuite sur la guerre en Syrie et dit : « Une fois l’Irak détruit, les puissances occidentales se sont attaquées à l’Etat-nation syrien. Le conflit syrien n’est pas une opposition entre des rebelles gentils contre un dictateur méchant, comme veulent nous le faire croire les médias. La cause en est la rivalité entre deux adversaires. D’un côté l’axe Etats-Unis, Europe, Israël et pays du Golfe (persique) qui veut à tout prix une répartition de la Syrie et, de l’autre, l’Etat syrien aidé par ses alliés (Russie, Iran et le Hezbollah libanais) qui veut conserver un Etat national. »

En dépit de ces voix discordantes, la France entretient d’excellentes relations avec l’Arabie saoudite.

comite-valmy.org

Source : presstv.ir

Publicités
Cet article a été publié dans Amérique, Arabie, Europe, France, Hezbollah, International, Irak, Iran, Israel, Liban, Médias, Orient, Politique, Presse, Russie, Syrie, Terrorisme, UE, USA. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s