Washington n’a pas tenu sa promesse concernant le règlement de la crise syrienne, selon Poutine

poutine-341

SOTCHI (Russie), 27 octobre (Xinhua) — Jeudi, le président russe Vladimir Poutine a accusé les Etats-Unis de ne pas avoir tenu leurs engagements concernant le règlement de la crise syrienne, ajoutant que Moscou est prêt à travailler avec le nouveau président des Etats-Unis pour améliorer les liens bilatéraux.

« Il est très difficile pour nous de communiquer avec l’actuelle administration américaine car elle ne met en œuvre aucun accord, y compris sur la Syrie, » a déclaré M. Poutine à Sotchi lors d’une session du Club de discussion de Valdaï et d’ajouter :  »Cependant, nous sommes prêts à parler avec un nouveau président afin de trouver des solutions à toutes les questions compliquées. »

La Russie a régulièrement fait entendre son mécontentement concernant l’incapacité des Etats-Unis à séparer en Syrie ceux que l’on appelle les opposants  »modérés » des groupes terroristes, une attitude qui – selon Moscou – aurait provoqué la rupture du cessez-le-feu négocié par la Russie et les Etats-Unis et considérablement aggravé la situation dans la ville assiégée d’Alep.

En réponse aux allégations concernant le rôle qu’il aurait joué dans la campagne de l’élection présidentielle américaine, M. Poutine a déclaré que Moscou est  »quelque peu indifférent » au nom qui sortira des urnes le 8 novembre, mais qu’il salue toutes les intentions visant à normaliser les liens bilatéraux.

Il a également rejeté les informations selon lesquelles le candidat républicain à la Maison Blanche, Donald Trump, serait le favori du Kremlin pour la présidence.

« C’est complètement absurde, » a-t-il dit.  »Son comportement est extravagant… mais il représente les intérêts d’une grande partie des Américains moyens, qui en ont assez des élites », a-t-il poursuivi.

Les relations entre les deux pays se sont dégradées depuis la crise en Ukraine au début de l’année 2014, notamment lorsque Washington a pris un ensemble de sanctions contre Moscou pour dénoncer son rôle dans le conflit à l’est de l’Ukraine et son annexion de la péninsule de Crimée.

Moscou a récemment fait savoir qu’il prépare des mesures  »symétriques et asymétriques » contre la possible prolongation des sanctions américaines.

Les efforts déployés conjointement par les deux parties pour promouvoir un règlement politique de la longue crise syrienne ont été anéantis et chacune des parties a accusé l’autre d’avoir violé la trêve si difficilement négociée en septembre.

french.xinhuanet.com

Publicités
Cet article a été publié dans Amérique, International, Orient, Politique, Russie, Syrie, USA. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s