Hezbollah.. Nasrallah: la bataille en Syrie dépasse le cadre de l’axe de la résistance , elle vise à modifier la structure démographique de la région

السيد نصر الله

Le secrétaire général du Hezbollah au Liban , Sayyed Hassan Nasrallah,  a affirmé que « les jours ont révélé que la bataille en Syrie vise à provoquer des changements majeurs existentiels et à imposer une nouvelle carte géopolitique de la région », soulignant que « la résistance a pris la décision d’intervenir  en Syrie, à la lumière d’une étude sérieuse, générale, globale et  profonde de la situation de la région ».

Dans son discours qu’il a prononcé à l’occasion de la semaine du commandant militaire dans la Résistance islamique, le martyr Hatem Hammadi (connu sous le nom de Hajj Alaa), Sayyed Nasrallah a indiqué: « le martyr Hajj Alaa a été l’un des premiers commandants militaires qui ont opéré sur le terrain pour lutter contre le danger takfiriste, il réunissait dans sa personnalité toutes les caractéristiques d’affiliation à la famille de la résistance , et c’est pourquoi quand il a ressenti que le danger de la Syrie s’approchait de nous au Liban, il était parmi les premiers commandants à se rendre là-bas ».

Pour ce qui est de la situation dans la région, Sayyed Nasrallah a souligné que  » jour après jour , on constate que la guerre en Syrie ne visait pas seulement la chute du régime, car elle a dépassé l’axe de résistance. Cette bataille était destinée à  provoquer des événements qui auront pour conséquences d’imposer des changements démographiques dans la région(..)  il y a des groupes qui sont présents  depuis des centaines d’années , or, le but de cette bataille consistait à déraciner leur présence, à effacer toute trace de leur existence ancestrale et historique dans cette région ».

Il a ajouté que « le comportement de Daech et de ses soeurs confirme cette accusation que nous adressons aux auteurs de ce projet »: « je ne parle pas uniquement des  minorités .. même pour ce qui est des sunnites, il fallait les supprimer ou supprimer tout ce qui s’oppose à ce projet. C’est pourquoi, l’une des caractéristiques de ces groupes takfiristes  est l’absence de toute référence ou règle ou loi, c’est  la loi de la jungle qui sévit afin de pouvoir réaliser tous leurs objectifs ».

Concernant le Liban, le SG du Hezbollah a évoqué essentiellement la question présidentielle, expliquant la position du Hezbollah envers son allié le chef du CPL, le général Michel Aoun, son soutien loyal à sa candidature et à annoncer son intention de voter en sa faveur lors de la prochaine séance parlementaire.  Il a aussi insisté sur la relation  » solide, profonde, indissoluble et indéfectible entre le mouvement Amal et le Hezbollah, tant au niveau du commandement que de la base populaire ».

Principaux points de son discours:

Première partie: le martyr Hajj Alaa et la situation régionale

Le commandant Hatem Hammadi  , connu sous le nom de hajj Alaa, a commencé son parcours dans la résistance islamique à travers les scouts de l’Imam Mahdi ( ndrl: une des institutions du Hezbollah) en tant que responsable de l’éducation des jeunes. Cela dévoile un des aspects de sa personnalité : son  côté paternel et toujours affectueux et attentionné envers les autres..

Durant son cursus universitaire, il s’est spécialisé  dans le génie de l’électricité tout assumant ses  responsabilités en tant  responsable du comité des étudiants du Hezbollah . A cette époque,  il a montré des qualités d’un commandant militaire.. Après avoir reçu son diplôme de génie électrique,  il a immédiatement rejoint les rangs de la résistance,au lieu d’utiliser son diplôme dans le marché du travail..

Il a insisté pour exploiter ses compétences dans le cadre de la résistance, d’où il s’est spécialisé dans la défense aérienne: compte de ses succès et de ses capacités à divers niveaux,  il a été promu au sud au rand de commandant en chef de la défense aérien   dans le sud du Liban .. D’où  son indéniable rôle dans la guerre de Juillet 2006 et dans la réalisation de cette victoire.. pour ensuite devenir le commandant en chef de toute la défense aérienne due la résistance islamique.

Durant les premiers jours de la guerre en Syrie , il était parmi les  premiers à demander de rejoindre les rangs de la résistance en Syrie,  c’était un homme de terrain, passionné par le travail sur le terrain. Il a d’ailleurs excellé là-bas, réalisant des victoires à Qalamaoun, à Qousseir.  Qalamoun , souvenez-vous cette région qui servait d’usine de confection de voitures piégées pour être envoyées par la suite au Liban. Et donc,  la solution consistait d’intervenir rapidement et directement afin de mettre un terme aux attentats-suicides au Liban. Il fallait donc détruire ces usines et les réseaux  des terroristes , l’opération de qalamoun a donc eu lieu et hajj Alaa faisait partie de ses commandants ..

Ensuite, les opérations de la résistance contre les groupes takfiristes se sont multipliées en Syrie dans diverses régions au point de réduire au maximum leur menace sur le Liban.. d’ailleurs, vous avez pu constatez  que les attentats à la voitures piégées ont cessé, et ce parce que les groupes terroristes n’ont plus les moyens pour ce faire , sans compter que dans les jroud d’Ersal , ils sont encerclés par les forces de l’armée libanaise , à Raqqa et à Zabadanie , ils ne peuvent plus recruter des terroristes ni envoyer des voitures piégées au Liban et tout grâce aux martyrs de l’armée libanaise, de la résistance islamique , de notre peuple libanais..

Durant ces derniers années , le martyr hajj Alaa était toujours présent sur le terrain, il était responsable de la surveillance de toute la chaine de montagnes frontalières avec la Syrie..  Avec l’approche de la date fatidique de la bataille de Halab (ndrl: Alep) , où tous les terroristes se sont regroupés , il fallait renforcer notre commandement là-bas, et donc le commandant-martyr Hajj Alaa s’est rendu à Halab. Cette bataille est décisive comme celle de Mossoul, décisive en ce qu’elle implique des conséquences sur l’équation et l’avenir de la région..

Le martyre Hajj Alaa est tombé en martyr dans une bataille sensible, à un point géographique très sensible,  juste après avoir accompli un exploit militaire stratégique important pour remporter la bataille d’Alep..

A vrai dire, il y a une seule bataille , une seule et unique..  Sachez que depuis le début de la crise en Syrie, nous avons pronfondémment étudié  et envisagé  toutes les solutions.  Nous  avons ainsi effectué une lecture générale, profonde, sérieuse, de la situation régional..à commencer par la Tunisie en passant par la Syrie. Nous avons étudié  les objectifs, les enjeux, les faits , les groupes terroristes: leur financement, leurs armes, leurs sponsors.. et donc, suite à cette lecture géopolitique et géostratégique, nous avons décidé d’intervenir en Syrie. Personne nous a forcé de nous rendre là-bas, c’est en parfaite connaissance et conscience que  nous sommes intervenus en Syrie, et tous nos martyrs et le martyr Alaa sont parfaitement conscient de l’enjeu de cette bataille en Syrie..

Jour après jour , la bataille en Syrie a révélé son vrai visage, ses objectifs non-déclarés, elle n’avait pas pour but de briser l’axe de la résistance, pire, elle vise à imposer des changements démographiques majeurs  dans la région.. à modifier toute la carte géopolitique de la région.. on cherchait à travers cette bataille de déraciner des groupes d’Hommes qui existent dans cette région depuis des centaines d’années.. d’effacer ce qu’ils représentent dans l’histoire de ce pays, d’effacer toute trace de leur présence ancestrale et historique en Syrie, quitte à détruire leurs sites religieux ou historiques ou culturels .. et je ne pas fait allusion aux confessions mais aux minorités, il s’agissait d’imposer un seul groupe d’hommes, d’où les sunnites étaient les premiers visés et tous ceux qui ce sont opposés à ce projet..

Parmi les caractéristiques de cette guerre, c’est que ses groupes takfiristes ne suivent aucune loi internationale, aucune règle, aucune référence humaine, tout y est permis!  Et donc la destruction de sites religieux n’a aucun sens pour eux, ni le massacre des gens, ni  l’effusion de sang, ni les crimes les plus odieux..Tel est l’un des plus dangereux aspects de cette bataille,  comme d’ailleurs au Yémen où  une guerre sanguinaire est menée contre tout un peuple: 15 millions de yéménites subissent un siège inhumain, tout comme les palestiniens dans la bande de gaza..

En Irak, les Irakiens combattent les takfiristes, tous les Irakiens sans exception, ils ont unis dans leur bataille contre daech et aujourd’hui, ils se sont unis pour libérer la mohafazat de Mossoul de ces groupes terroristes takfiristes. Or, la Turquie a l’audace de demander une intervention dans cette bataille qui concerne en premier et dernier lieu les Irakiens. Son arrogance atteint un tel niveau que pour se justifier, elle demande une révision de l’accord de Lausanne pour prouver la nationalité turque de Mossoul!!

Paradoxalement, les forces du Hachd alChabbi , composées de jeunes irakiens, n’a pas le droit de combattre à Mossoul pour libérer son pays des takfiristes..

Or, le monde a avoué que daech est une organisation terroriste, qu’elle a commis des crimes de guerre, des crimes inhumaines, des destructions, des attentats, même  Clinton a avoué que Daech est terroriste voire elle a reconnu- au moment où elle était secrétaire d’Etat que c’est l’Arabie-saoudite qui soutient et finance Daech..

Et le pire dans cette affaire, c’est que l’emblème du drapeau saoudien est  » Mohammad Rassoul Allah » , et cela n’est pas un hasard.  L’emblème du drapeau de l’Arabie est le nom de notre prophète qui a illuminé ce monde par sa Lumière divine, qui  est venu en tant que miséricorde pour l’humanité, ..

Enfin, je tiens à  souligner que ceux qui misent sur notre fatigue, notre ennui, se leurrent et se trompent.. depuis la libération de l’an 200 d’une partie du Liban-sud, nous n’avons pas cessé notre combat, nous sommes des gens qui ne se fatiguent pas, qui ne s’ennuient pas, cela fait partie de nos gênes,  de notre structure, de notre essence, c’est dans notre sang , nous allons poursuivre   notre combat jusqu’au bout..
La seule situation qui nous poussera à nous retirer de la Syrie , c’est la victoire sur Daech et derrière sur le projet de désintégration de la région alors oui nous reviendrons au Liban, pas avant..

french.almanar

Publicités
Cet article a été publié dans Guerre, Hezbollah, International, Liban, Orient, Politique, Syrie, Terrorisme, Tunisie. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s