La puissance militaire russe traverse la mer de Norvège

russia-411Un imposant groupe aéronaval russe est en route vers la Méditerranée orientale.

Jamais, depuis la fin de la Guerre Froide, les forces armées norvégiennes n’avaient repéré pareille armada venue de Russie si près de leurs côtes. En effet, Oslo a indiqué, ce 18 octobre, avoir compté jusqu’à 8 navires de la marine russe naviguant en mer de Norvège.

« Ce n’est pas tous les jours qu’autant de navires naviguent ensemble au large de la Norvège », a noté le commandant Elisabeth Eikeland, porte-parole de Centre des opérations de l’armée norvégienne. « Mais c’est cela que fait la Défense norvégienne tous les jours, 365 jours par an : nous suivons les activités au large de nos côtes, notamment les navires et avions russes », a-t-elle ajouté.

Les navires russes font partie de l’escorte du porte-avions « Amiral Kouznetsov », dont le déploiement au large de la Syrie a été annoncé par Moscou il y a quelques semaines. « Nous avons été informés qu’ils sont en route pour la mer Méditerranée », a confirmé le commandant Eikeland.

Ce groupe aéronaval russe a été photographié par un avion de patrouille maritime P3 Orion, avant d’être suivi à distance par une frégate de la marine norvégienne. Un autre navire de l’Otan prendra la relai quand il naviguera dans d’autres eaux. « Le ton est bon » dans les échanges avec les navires russes, confié l’officier norvégien.

Parmi les navires qui composent ce groupe aéronaval, l’on compte, outre le porte-avions « Amiral Kouznetsov », dont c’est le premier déploiement opérationnel, le croiseur à propulsion nucléaire « Piotr Veliky » (Pierre le Grand), le destroyer Severomorsk (classe Oudaloï ou Project 1155) ainsi que cinq autres navires habituellement affectés à la flotte du Nord.

russia-412 Le Pierre le Grand – Piotr Velikiï

Fait étonnant, au milieu des photographies diffusées par les forces armées norvégiennes [voir ici], en particulier par le « 333 skvadron », l’on trouve celle d’un sous-marin nucléaire lanceur d’engins (SNLE) de la classe Delta IV. Or, en général, ce sont des sous-marins nucléaires d’attaque (SNA) qui accompagnent un groupe aéronaval…

russia-413 Delta IV – Projet 667BDRM « Del’Phin »

Cette armada russe n’a sans doute pas fini de faire parler d’elle car, pour rejoindre la Méditerranée orientale, où elle retrouvera le groupe aéronaval français constitué autour du porte-avions Charles de Gaulle, elle devra passer au large des côtes britanniques (peut-être par la Manche, histoire de faire causer?), longer le golfe de Gascogne et passer par le détroit de Gibraltar.

Le 15 octobre, peu après le départ de ce groupe aéronaval de Severomorsk, la Flotte russe du Nord a expliqué que ce déploiement de l’ »Amiral Kouznetsov », avec, à son bord, des avionsSU-33, MiG-29KR et MiG29-KUBR, doit permettre de « répondre à toute nouvelle forme de menace contemporaine, comme la piraterie et le terrorisme international. »


norvege1Le commandant, le lieutenant-général Morten Haga Lunde de la Marine royale norvégienne a déclaré : le groupe aéronaval russe – un total de huit navires – jouera probablement un rôle dans la bataille décisive pour Alep. – L’OTAN maintenait la surveillance de la Flotte russe minute par minute


opex360

vg.no

Publicités
Cet article a été publié dans Europe, France, International, OTAN, Politique, Russie, Syrie, UE, UK. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s