Syrie.. Nord d’Alep : des Forces Spéciales US avec les rebelles pro-Turcs ?

syria-154

Les troupes américaines semblent se laisser entraîner dans les marécages de la politique de l’ambiguïté exercée, sans aucun talent, il faut bien le reconnaître, par le tandem Obama-Kerry : tantôt alliés des Kurdes, tantôt des Turcs, ils voudraient jouer les « casques bleus », mais risquent fort de se trouver entre le marteau et l’enclume, à un moment donné. En effet, Uncle Sam a besoin des Kurdes de Syrie pour l’offensive sur Raqqa, et des Kurdes d’Irak pour l’offensive sur Mossoul. Mais l’Amérique ménage les susceptibilités d’Erdogan, qui s’est juré d’empêcher toute jonction des différents cantons kurdes exerçant déjà leur autonomie, près de la frontière turque.

Cette fois, c’est Al Nusra qui fustige l’alliance de ces rebelles entretenus par Ankara avec le « Satan américain », pour reprendre la terminologie iranienne, alliée du régime de Bachar et qui tente de reprendre la deuxième ville du pays, Alep. Cet article tire sa source d’un site libanais proche du Hezbollah et qui dénonce ces « alliances contre nature ». D’un autre côté, l’Amérique n’a guère le choix que de mouiller directement sa chemise si elle veut encore peser sur le « processus » ultérieur de répartition des influences…

syria-155Des troupes américaines seraient entrées dans les villes syriennes de Marea et Azaz situées au Nord d’Alep et directement à la frontière turque, selon la chaîne Al Mayadeen (proche du Hezbollah).

Selon ce reportage, les soldats américains sont engagés dans l’accompagnement et le conseil auprès des « rebelles modérés » de l’Armée Libre Syrienne (ALS) et sont là pour préparer l’avancée des forces pro-turques contre Daesh dans la région.

L’apparition d’hommes de troupes américaines a aussi provoqué des tensions entre le Jabhat Fatah al-Sham (anciennement Jabhat al Nusra ou Front Al Nusra) et l’ALS. Les djihadistes du Front Fatah al-Sham ont appelé au « combat contre les Américains » et brûlé plusieurs drapeaux de l’ALS, selon Al Mayadeen.

Certains experts pro-Assad craignent que le déploiement de soldats des forces spéciales américaines à Marea et Azaz ne serait pas lié au combat contre Daesh, mais plutôt dans un mouvement probable visant à renforcer l’influence américaine dans la zone stratégique d’Alep, où les forces du régime Syrien ont récemment lancé une offensive de grande envergure contre les rebelles à majorité islamiste d’Alep.

jforum

Publicités
Cet article a été publié dans Amérique, Guerre, Hezbollah, International, Irak, Kurdes, Liban, Orient, Politique, Russie, Syrie, Terrorisme, Turquie, USA. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s