Chine et Russie déterminés à renforcer leur coopération internationale

chap256

MOSCOU, la Chine et la Russie ont affiché leur accord sur une série de sujets d’importance vitale pour elles, dont la nécessité de reprendre les pourparlers à six sur la péninsule coréenne, à l’issue de la visite à Moscou du ministre chinois des Affaires étrangères Wang Yi.

Les deux pays sont favorables à la dénucléarisation de la péninsule et à la reprise des pourparlers à six (Etats-Unis, Chine, Russie, Japon, Corée du Sud et République populaire démocratique de Corée), a déclaré M. Wang lors d’une conférence de presse conjointe au côté de son homologue russe Sergueï Lavrov.

La résolution 2270 du Conseil de sécurité des Nations Unies, qui condamne Pyongyang pour avoir procédé cette année à un nouvel essai nucléaire et à des tests de missiles, doit être pleinement appliquée, ce qui permettra d’un côté de bloquer davantage le développement par la RPDC de son programme nucléaire et, de l’autre, de ne pas avoir d’impact sur les populations et les besoins humanitaires », a poursuivi M. Wang.

Interrogés sur le possible déploiement en Corée du Sud du bouclier anti-missiles balistiques américain THAAD, les deux diplomates ont jugé que celui-ci excédait les besoins de défense de la région et qu’il ne pourrait conduire qu’à une course aux armements.

MM. Wang et Lavrov ont par ailleurs souligné le besoin de renforcer leur coordination face au nombre croissant de défis sur la scène internationale.

« En tant que partenaires particulièrement importants et prioritaires l’un pour l’autre, la Chine et la Russie font du développement de leur coordination globale un principe stratégique », a assuré Wang Yi.

Les deux hommes ont également évoqué la reprise lundi prochain des pourparlers de paix inter-syriens à Genève.

M. Wang a noté que la coopération sino-russe ne se résumait pas aux relations bilatérales, soulignant que les deux pays s’étaient ainsi coordonnés avec d’autres nations sur un certain nombre de questions internationales.

Pour lui, ces questions de plus en plus compliquées rendent nécessaire une communication encore plus étroite entre Beijing et Moscou dans des instances telles que le G20, l’Organisation de coopération de Shanghaï (OCS) et le groupe des BRICS (Brésil, Russie, Inde, Chine et Afrique du Sud).

Sergueï Lavrov a estimé que son pays devait travailler de façon pragmatique avec la Chine afin de gérer les défis internationaux et de renforcer encore la coopération au sein des organes compétents des Nations Unies.

MOSCOU, 11 mars — La Chine est vraiment confiante quant aux perspectives de ses relations avec la Russie, a confiance en sa capacité à surmonter ses difficultés économiques actuelle et consolidera sans faille le partenariat stratégique global de coordination entre les deux pays, a indiqué vendredi à Moscou le ministre chinois des Affaires étrangères Wang Yi à l’issue de sa rencontre avec son homologue Sergueï Lavrov.

MOSCOU, 11 mars — La Chine et la Russie poursuivent l’objectif de dénucléarisation de la péninsule coréenne, et soutiennent la reprise des pourparlers à six avec l’engagement de faire de nouveaux efforts dans ce but, a indiqué vendredi à Moscou le ministre chinois des Affaires étrangères Wang Yi.

french.xinhuanet

chine 9020316 – La Chine exhorte les Etats-Unis à arrêter de provoquer concernant la mer de Chine

 

Publicités
Cet article a été publié dans Afrique, Amérique, Asie, BRICS, Chine, Europe, International, Politique, Russie, USA. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s